Rythmo-Synchro: Éveiller les enfants à la musique du monde entier


Publié le 8 avril 2017

Du djembé à la classique batterie, les enfants ont découvert toutes sortes de percussions.

©TC Media - Sophie Rouillard

CULTUREL. Après le succès de Disney en jazz de l'an dernier, les organisateurs du Festival Jazz et Blues de Saguenay ont lancé une nouvelle formule cette année pour attirer un jeune public: Rythmo-Synchro, un spectacle humoristique qui présente les percussions de tous les genres aux petits comme aux plus grands.

Une dizaine d'enfants étaient assis sur les genoux de leurs parents ou se dandinaient sur la musique de Bruno Roy et Marton Maderspach, le duo derrière Rythmo-Synchro.

Si l'an dernier les jeunes enfants rêvaient sur des reprises de classiques de Disney en version jazz, la venue du duo de percussionnistes amène un tout nouveau genre à l'activité pour les tout-petits.

« Disney en jazz a eu beaucoup de succès en 2016, se souvient Jacques Dubé, porte-parole du Festival Jazz et Blues de Saguenay. Pour cette édition, on change complètement de registre. On travaille en collaboration avec Jeunesses Musicales Canada pour amener les jeunes à s'intéresser à la musique. »

En plus d'aller dans un registre sûrement moins connu des plus jeunes comparativement aux mélodies de leurs dessins animés favoris,  le Festival a décidé de tenter un nouvel horaire pour les représentations de Rythmo-Synchro.

 « En 2016, il y avait une représentation à 14h et à 18h, se souvient M. Dubé. Cette année, nous avons choisi de faire le premier spectacle à 10h et le deuxième à 13h. C'est peut-être risqué de faire ça, mais si on ne le teste pas, on ne le saura pas! »

C'est armés de leurs énergies et de leurs blagues farfelues (sans oublier leurs instruments!) que Bruno Roy et Marton Maderspach ont présenté au public l'histoire des percussions dans le monde entier.

De l'Afrique en passant par le Moyen-Orient, l'Europe, le Brésil ou encore l'Amérique du Nord, le duo a transporté ses jeunes spectateurs dans un voyage autour du monde.

Pour Bruno Roy, la musique a beaucoup apporté de bienfaits dans sa vie et le musicien espère transmettre cette passion aux enfants.

«Lorsque j'étais jeune, j'étais très anxieux, se souvient-il. À 11 ans, j'ai commencé à jouer de la musique et ça m'a tellement fait de bien. C'est important d'encourager les jeunes à s'intéresser à la musique, car elle nous apporte tellement de choses!»

Rythmo-Synchro était offert en partenariat avec l'organisme à but non lucratif Jeunesses Musicales Canada, qui vise à favoriser la diffusion de la musique classique, en particulier auprès des jeunes, et soutenir les jeunes instrumentistes, chanteurs et compositeurs professionnels dans le développement de leur carrière tant sur la scène nationale qu’internationale.