Festival Jazz et Blues: des valeurs sûres à ne pas manquer !


Publié le 9 mars 2017

L'artiste Susie Arioli a lancé la programmation du Festival Jazz et Blues de Saguenay.

©Photo: TC Media-Sabrina Malaison

MUSIQUE. Le Festival Jazz et Blues de Saguenay promet un événement haut en couleurs à l'occasion de sa 22e édition, du 4 au 8 avril à Saguenay.

Une fois de plus cette année, l'organisation a réussi à concocter un heureux mélange de nouveautés et de valeurs sûres selon le porte-parole de l'événement, Jacques Dubé qui nous a révélé quelques grands incontournables.

« Au Théâtre Banque Nationale, on parle de Martha Wainwright, Stacey Kent et Jacques Kuba –Séguin accompagné du Quatuor Saguenay, mais aussi dans nos restaurants et salles secondaires, Jack Broadbent, Susie Arioli, Betty Bonifassi. »

L'événement sera parsemé d'une dizaine de talents régionaux indique ce dernier, en voici quelques-uns.

« Cynthia Harvey, Marie-Noëlle Claveau, Yannick Rieu, Guy Tremblay. C'est toujours un devoir pour nous et un plaisir de les avoir au programme. Ce sont des musiciens professionnels qui ont à coeur tout comme nous le développement culturel de la musique jazz et blues. »

Les différentes prestations se tiendront, entre autres, au Théâtre Banque Nationale, à l'Hôtel Chicoutimi, dans le Dôme, les restaurants de la rue Racine, le Côté-Cour.

Un virage écoresponsable

Le porte-parole souligne que le festival a déjà commencé son tournant écoresponsable, mais plus d'emphase est mise cette année alors que toutes les actions posées viseront à réduire l'impact des festivités sur l'environnement.

Le gouvernement du Québec contribue

Par ailleurs, le Festival a obtenu une contribution financière de 17 500 $ du gouvernement provincial afin d'aider à le faire briller ici comme à l'étranger. Les fonds ont été obtenus via le Programme de développement de l'industrie du tourisme – Aide financière aux festivals et aux événements touristiques. M. Dubé rappelle que le financement est toujours le plus grand défi à relever avec les conditions économiques des dernières années, mais soutient que l'organisation gère bien son budget s'élevant à environ 300 000$.