Plus de 22 000 fidèles célébreront la fête de Sainte-Anne à Chicoutimi

Johannie Michaud-Gaudreault johannie.michaud-gaudreault@tc.tc Publié le 15 juillet 2011

L’église Sainte-Anne de Chicoutimi (secteur Nord) attend plus de 22 000 fidèles pour la célébration de la fête de sainte Anne le 26 juillet prochain. Quelque 1 500 personnes prieront chaque jour de la Neuvaine de Sainte-Anne qui prendra son envol le 16 juillet. Il s’agira du 116e pèlerinage à Saguenay.

Jean-Yves Boivin a participé à plusieurs de ces pèlerinages. Cette année, il est en charge de l’organisation de la Neuvaine de Sainte-Anne à Chicoutimi. «La fête de sainte Anne est une tradition ancrée dans les mœurs de la paroisse de Sainte-Anne à Chicoutimi », affirme-t-il.

La religion faisant de moins en moins partie des croyances populaires au Québec, il est surprenant que plus de 22 000 personnes se déplacent pour les célébrations, mais pas pour M. Boivin. « C’est vrai que les temps changent, mais les gens ont encore besoin de venir chercher une spiritualité. Que ce soit avec la fête de sainte Anne ou une autre », commente l’organisateur.

Les activités prévues consistent en des messes trois fois par jour lors de la neuvaine, soit à 7 h 30, 14 h 30 et 19 h. Le 21 juillet, il y aura une onction des malades à 14 h 30 et, en nouveauté cette année, une fête du Baptême le 24 juillet à laquelle une dizaine d’enfants seront baptisés. Une journée de réconciliation « Pardon » est aussi prévue le 25 juillet.

En ce qui concerne la journée de la fête de la sainte Anne, des messes se dérouleront à 6 h, 7 h, 8 h, 9 h, 10 h, 11 h, 13 h 30 (bénédiction des malades), 15 h, 16 h et 19 h. À 20 h, il y aura une célébration et procession aux flambeaux avec Mgr André Rivest.

Miracles

Sainte Anne est, selon plusieurs évangiles, la mère de Marie et, par le fait même, la grand-mère de Jésus-Christ. L’histoire dit qu’elle est responsable de nombreux miracles, dont un qui resté dans la mémoire de Jean-Yves Boivin. « Elle aurait permis à des navires de survivre à une tempête lors d’une traversée de l’Atlantique », raconte l’organisateur qui, à sa connaissance, ne croit pas que Sainte Anne a réalisé de miracles à Saguenay.

Plus de 22 000 fidèles célébreront la fête de Sainte-Anne à Chicoutimi

Johannie Michaud-Gaudreault johannie.michaud-gaudreault@tc.tc Publié le 15 juillet 2011

L’église Sainte-Anne de Chicoutimi (secteur Nord) attend plus de 22 000 fidèles pour la célébration de la fête de sainte Anne le 26 juillet prochain. Quelque 1 500 personnes prieront chaque jour de la Neuvaine de Sainte-Anne qui prendra son envol le 16 juillet. Il s’agira du 116e pèlerinage à Saguenay.

Jean-Yves Boivin a participé à plusieurs de ces pèlerinages. Cette année, il est en charge de l’organisation de la Neuvaine de Sainte-Anne à Chicoutimi. «La fête de sainte Anne est une tradition ancrée dans les mœurs de la paroisse de Sainte-Anne à Chicoutimi », affirme-t-il.

La religion faisant de moins en moins partie des croyances populaires au Québec, il est surprenant que plus de 22 000 personnes se déplacent pour les célébrations, mais pas pour M. Boivin. « C’est vrai que les temps changent, mais les gens ont encore besoin de venir chercher une spiritualité. Que ce soit avec la fête de sainte Anne ou une autre », commente l’organisateur.

Les activités prévues consistent en des messes trois fois par jour lors de la neuvaine, soit à 7 h 30, 14 h 30 et 19 h. Le 21 juillet, il y aura une onction des malades à 14 h 30 et, en nouveauté cette année, une fête du Baptême le 24 juillet à laquelle une dizaine d’enfants seront baptisés. Une journée de réconciliation « Pardon » est aussi prévue le 25 juillet.

En ce qui concerne la journée de la fête de la sainte Anne, des messes se dérouleront à 6 h, 7 h, 8 h, 9 h, 10 h, 11 h, 13 h 30 (bénédiction des malades), 15 h, 16 h et 19 h. À 20 h, il y aura une célébration et procession aux flambeaux avec Mgr André Rivest.

Miracles

Sainte Anne est, selon plusieurs évangiles, la mère de Marie et, par le fait même, la grand-mère de Jésus-Christ. L’histoire dit qu’elle est responsable de nombreux miracles, dont un qui resté dans la mémoire de Jean-Yves Boivin. « Elle aurait permis à des navires de survivre à une tempête lors d’une traversée de l’Atlantique », raconte l’organisateur qui, à sa connaissance, ne croit pas que Sainte Anne a réalisé de miracles à Saguenay.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment