Les Voyageurs veulent chasser leurs vieux démons

Michel
Michel Villeneuve
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Série contre Charlesbourg

À l’instar des Saguenéens de Chicoutimi, les Voyageurs de Saguenay espèrent chasser leurs vieux démons en faisant un bout de chemin dans les séries éliminatoires qui débutent ce mercredi 22 août au stade Richard-Desmeules.

Le pilote Robert Fatal a donné un congé de dix jours à ses joueurs dans l’espoir qu’ils reviennent frais et dispos pour la série contre Charlesbourg.

Dans ce premier tour, les Voyageurs, qui ont fini troisième de leur division avec 26 gains contre 24 revers, se mesurent aux Alouettes de Charlesbourg, quatrième au classement avec seulement 16 victoires en 50 parties. Le premier match de cette série deux de trois aura lieu ce mercredi à Jonquière, à compter de 19 h 30. Le second sera présenté le lendemain au parc Henri-Casault de Charlesbourg et le troisième (si nécessaire) le dimanche 26 août, à Jonquière, à compter de 16 h.

En saison régulière, l’équipe saguenéenne a défait sa rivale de Québec à quatre reprises lors des six affrontements du calendrier. « Mais, à l’exception de deux rencontres, toutes les autres ont été chaudement disputées », fait remarquer le pilote Robert Fatal, conscient que la fiche des Alouettes ne reflète pas son véritable potentiel. Il sait aussi que ça fait belle lurette que les Voyageurs n’ont pas gagné une série fin de saison.

Des absents

Pour cette série huitième de finale, les Voyageurs seront privés de deux joueurs d’impact soit Alexandre Morinville et Marc-Antoine Bérubé, tous deux partis dans des collèges américains. « En Alexandre, on perd un gros frappeur qui a cogné pour une moyenne de .400 contre Charlesbourg et qui excelle comme voltigeur de centre. L’absence de Bérubé nous prive d’un lanceur qui aurait pu nous aider », soupire Fatal qui entend utiliser Étienne Blanchette, Mathieu Bernard et Manuel Bouffard, dans cet ordre, comme lanceurs partants pour les trois matchs initiaux. Lorsqu’il ne sera pas au monticule, Blanchette, membre de l’équipe du Québec pour les championnats canadiens, évoluera comme voltigeur de centre.

« Nous avons donné un congé de dix jours à nos joueurs avec l’espoir qu’ils reviendront reposés physiquement et mentalement et prêts pour les séries. On entame cette série avec grande confiance. Nous sommes rendus là », avance Robert Fatal qui n’ignore pas, toutefois, que son équipe n’a remporté que sept de ses vingt derniers matchs du calendrier.

Lieux géographiques: Alouettes de Charlesbourg, Jonquière, Québec Parc Henri-Casault de Charlesbourg Alexandre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires