Jason Kenney s'en prend aux avocats

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La chicane est chaude

Immigration

Le torchon brule entre le ministre de l'immigration Jason Kenney et 80 des plus grands spécialistes en immigration au pays.

Les avocats accusent Kenney d'avoir donné un traitement de faveur au milliardaire conservateur Conrad Black, en lui donnant permission de rentrer au Canada même avant qu'il sorte de prison en Floride.

Dans une lettre ouverte les avocats disent que Kenney a dû être mêlé à la décision presque inouïe. Kenney insiste que c'était des hauts fonctionnaires qui ont pris la décision sans envoyer le dossier au ministre.

Les avocats, spécialistes en immigration, disent qu'ils ne le croient pas.

Black, un bon vieux conservateur s'est servi de ses journaux et de sas fortune pendant des années pour mousser la cause politique de Stephen Harper et les conservateurs.

Black était un canadien autrefois, mais il a renoncé à sa citoyenneté dans le temps de Jean Chrétien afin d'accepter un titre de « Lord » britannique.

C'est lorsque Kenney s'en est pris à l'avocat d'immigration Mamann Guidy de Toronto que le groupe des 80 est venu à son aide et ont dénoncé Kenney.

Ils ont également mis au défi le premier ministre Harper de les traîner devant le Barreau de l'Ontario pour avoir osé critiquer Kenney publiquement.

La chicane est loin d'être terminée.

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires