Une exposition sur les cellules souches au Musée du Fjord


Publié le 15 janvier 2017

Un aperçu de l’exposition prise au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.

©Photo: Gracieuseté

LA BAIE. L’humain est le résultat de la multiplication et de la diversification d’une poignée de cellules souches minuscules qui ont produit les 200 types de cellules spécialisées de notre corps.

Le Musée du Fjord à La Baie vous propose d’en savoir plus avec l’exposition temporaire "Cellules souches: pouvoir insoupçonné" qui se tiendra du 19 janvier au 28 mai.

L’exposition compte sur une variété de modules interactifs, répartis en quatre zones, pour illustrer le rôle crucial des cellules souches à tous les stades de la vie et pour expliquer leur potentiel exceptionnel en sciences de la santé.

« Les visiteurs survoleront le travail des chercheurs qui manipulent ces super cellules dans le but de mettre au point des traitements contre des maladies. Des sujets variés sont abordés et démystifiés : « Pourquoi la queue d’un lézard repousse-t-elle? »; « D’où les maladies proviennent-elles? »; « Pourquoi venons-nous au monde petit pour ensuite grandir? », souligne Lily Gilot, la responsable des communications du musée baieriverain.

L’exposition utilise des animations, des présentations sur écrans tactiles, des vidéos et de l’imagerie spectaculaire. Une des sections reproduit un laboratoire où les visiteurs peuvent voir comment s’effectue la recherche sur ce type de cellules et quels sont les défis à surmonter. Ils peuvent aussi tenter leur chance à un jeu électronique où on leur demande, à partir de cellules souches, de faire croître des cellules spécialisées de l’œil et de les implanter dans l’œil malade d’une grand-mère pour lui redonner la vue.

Soulignons que cette exposition itinérante est présentée par le Réseau de cellules souches (Canada) et réalisée par le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, en partenariat avec le California Institute for Regenerative Medicine, le Centre for Commercialization of Regenerative Medicine et Cell and Gen Therapy Catapult, avec la contribution de EuroStemCell.