Journée du partage à La Baie: un petit geste qui fait bien des heureux

Cindy Girard redaction.saguenay@tc.tc
Publié le 14 novembre 2016

Louise Tremblay et Martin Lemay espèrent que la population sera aussi généreuse que l'an dernier.

©Photo: Gracieuseté

DONS. Le temps des Fêtes est une période propice aux réunions familiales, aux célébrations, aux cadeaux, au plaisir et aux bons repas. Toutefois, ce n'est pas tout le monde qui a cette chance.

Afin de venir en aide aux gens dans le besoin, la Saint-Vincent-de-Paul et les Caisses populaires Desjardins de La Baie tiendront, le 17 novembre, leur Journée du partage. Pendant quelques heures, des bénévoles de l'organisme seront présents dans cinq succursales pour recueillir des dons en argent et des denrées qui serviront à la fabrication des paniers de Noël.

« L'an dernier, 392 paniers ont été remis à des familles de l'arrondissement La Baie, ce qui représente un montant de 40 000$ en denrées et on ne pense pas avoir moins de demandes cette année. À la mi-octobre, nous recevions déjà des appels de gens dans le besoin qui désiraient obtenir de l'aide dans le temps des Fêtes », confie la présidente du conseil particulier de la Saint-Vincent-de-Paul, à La Baie, Louise Tremblay.

Plus apparente

Selon Mme Tremblay, le visage de la pauvreté a bien changé au cours des dernières années.

« Avant, les gens ne le disaient pas. Là, on la voit plus la pauvreté, soit au niveau des écoles, des gens qui perdent leur emploi, des divorces.»

De plus, la période de l'année qui, à l'habitude, est beaucoup plus tranquille pour l'organisme a été très occupée en 2016.

« En juillet et en août, c'est plus calme normalement, mais cette année, c'est autrement. À cette période, les gens déménagent, les comptes d'électricité arrivent vite et certains n'ont plus d'argent pour l'épicerie. On recevait plusieurs appels pour leur venir en aide. Seulement cet été, 40 nouvelles familles se sont installées à La Baie », ajoute Mme Tremblay.

Une situation bien réelle

« La pauvreté, ce n'est pas juste dans la télé, c'est aussi dans notre communauté. Oui, il y a des adultes qui doivent composer avec ça, mais il y a des enfants aussi là-dedans qui n'ont pas demandé à vivre ça. Il faut que les gens se mobilisent pour les aider », précise pour sa part, le directeur général de la Caisse Desjardins de La Baie, Martin Lemay.

Rappelons qu'il s'agira de la 2e édition de la Journée du partage, initiée par Desjardins. Une activité qui s'inscrit au cœur des valeurs de l'institution.

Heures d'ouverture pour les dons

- Bagotville: 10h-16h

- Port-Alfred: 10h-16h

- Grande-Baie: 9h-12h

- Saint-Félix-d'Otis: 9h-12h