Une grosse période de l'année pour les soins de beauté

Laurie Gobeil laurie.gobeil@tc.tc
Publié le 22 décembre 2016

Coupe de cheveux

©Tyler Olson - SimpleFoto

COMMERCE. S’il y un domaine durant lequel le temps des Fêtes est particulièrement mouvementé, c’est bien celui des soins de beauté et si l’on en croit les professionnels interrogés par TC Media, la tendance semble vouloir se poursuivre cette année encore.

Propriétaire des salons de coiffure Alégria, Rébecca Duchesne mentionne que la folie des Fêtes commence à se faire sentir dès le mois d’octobre.

« Les clientes veulent être certaines d’arriver au bon moment pour faire faire leur coloration par exemple. C’est bien important », lance-t-elle.

Malgré cette frénésie, la propriétaire confirme qu’il est souvent possible d’obtenir un rendez-vous « dernière minute ».

« On a toujours des personnes qui prennent des sans rendez-vous. On s’organise pour donner le service, c’est ça notre but », souligne-t-elle.

Rébecca Duchesne remarque toutefois que la baisse d’achalandage qui s’est fait sentir dans les centres d’achats au cours des dernières années se ressent même durant la période des Fêtes.

« Ça a déjà été plus la  folie que ça. Les gens sortent moins de chez eux. Certains magasinent sur Internet. La clientèle est vieillissante aussi », explique la jeune femme, ajoutant croire que d’ouvrir les soirs n’est pas généralement pas profitable.

« Nous pourrions seulement ouvrir la dernière semaine et ce serait suffisant, pour les gens qui achètent à la dernière minute. Il y en a toujours. »

Rébecca Duchesne, propriétaire des salons de coiffure Alégria

©Photo gracieuseté

L’une des différences que Catherine Tremblay remarque, en lien avec cette période, outre l’achalandage, c’est l’achat beaucoup plus important de chèques cadeaux.

« La période la plus achalandée débute à partir de la deuxième semaine de décembre environ. Mais comme nous avons plusieurs employées, celles qui travaillent moins durant l’année le font plus à ce moment. Nous pouvons donc prendre des rendez-vous à la dernière minute aussi », fait-elle savoir, précisant que les samedis précédents, plusieurs femmes se font maquiller pour leur soirée. Si la clientèle régulière ne manque pas de passer faire ses soins, c’est aussi une période où la propriétaire remarque une hausse de nouvelles clientes.

Nathalie Morin, propriétaire du centre de beauté Madonova

©Photo gracieuseté

Pour Nathalie Morin, propriétaire du centre de beauté Madonova, cette période est l’une des belles de l’année en raison de l’humeur positive des gens. Pour elle, l’achalandage est marqué dès le mois de novembre. L’une des tendances qui a changé est le maquillage.

« Avant dans les partys, c’était plus chic peut-être », pense la femme d’affaires.

Nathalie Morin constate également que les hommes se prennent souvent à la dernière minute pour acheter leur chèque cadeau. Afin d’attirer les clients, un effort est d’ailleurs consenti à offrir des ensembles de soins spéciaux à cette période.

Marilène, une des employées de la Clinique esthétique Catherine

©Photo gracieuseté