De la visite inattendue pour des personnes âgées

La Caserne des jouets embellit le Noël des plus vieux aussi!

Dominique Savard dominique.savard@tc.tc
Publié le 18 décembre 2016

Thérèse (99 ans), Françoise (89 ans), Édith (80 ans), Florence (87 ans), Esther (90 ans) et Lucille (92 ans) sont accompagnés du père Noël, Mario Gagnon de la Caserne de jouets, et la conseillère Josée Néron.

©Photo: TC Media-Dominique Savard

TOUTOUS. La Caserne de jouets Saguenay n’embellit pas seulement le Noël des enfants. Le responsable et cofondateur de l’organisme, Mario Gagnon a fait plaisir à bien des personnes âgées du CHSLD du Beaumanoir de Chicoutimi, mercredi, en distribuant des petits toutous en compagnie du père Noël et de la conseillère du secteur, Josée Néron.

Réunie dans la grande salle pour entendre le concert de Michel Perron interprétant des chansons du temps des Fêtes, près d’une cinquantaine des résidents de ce CHSLD ont été bien surpris de cette belle visite inattendue.

« Comme cette poupée est belle », mentionne Thérèse, l’aînée du groupe avec ses 99 ans. « Ça me fait tellement plaisir. Je vis seule. Mon frère s’occupe de moi, car ma famille est à l’extérieur », ajoute Édith, 80 ans.

« Cette pensée aide les gens. Il y en a qui ne sont pas capables de suivre la musique et après avoir reçu leur toutou, ils étaient plus attentifs », souligne Lucille, 92 ans.

« On dirait que je retourne en enfance. Je suis heureuse », laisse tomber pour sa part, Esther, 90 ans.

Âgée de 99 ans, Thérèse est accompagnée de son fils (à droite), ainsi que le père Noël et Mario Gagnon.

©Photo: TC Media-Dominique Savard

Fête de Noël

Que représente donc la fête de Noël aujourd’hui pour ces personnes qui en ont vu passer plusieurs depuis toutes ces années?

« Je viendrai au Beaumanoir pour le Réveillon et vais aider les autres. Ça me fait plaisir. J’ai perdu ma fille l’an dernier qui est décédée. Mes neveux et nièces vont quand même venir me visiter. Je viens ici pour me changer les idées le mercredi et mon mari, lui, vient le vendredi et il adore ça », raconte Lucille qui est une assidue du Centre de jour.

Florence (87 ans) et Édith sont également des participantes du Centre de jour. « Mon mari et moi recevons encore notre famille au Lac Emmuraillé. Nous serons une bonne vingtaine », souligne Mme Florence.

Pour Édith, cette fête de la nativité lui fait penser à son bon vieux temps.

« Je pense à autrefois à la maison familiale alors que je préparais l’arbre de Noël avec mon frère. Je faisais toujours un cadeau à mon père et à ma mère, car je les aimais beaucoup. Cette fois-ci, je participerai au Réveillon à la Villa Racine. Nous recevrons un don de pizzas et un gâteau et je suis très contente de fêter avec des gens de ma Villa. »

La distribution des toutous par le père Noël a réjoui les résidents du Beaumanoir à Chicoutimi.

©Photo: TC Media-Dominique Savard

Avec ses enfants

Pour la doyenne Thérèse, Noël représente beaucoup de choses.

« Je ne suis pas malade et je suis bien. Mes six enfants sont avec moi pour cette fête et tant que ça va être cela, je vais toujours passer un beau Noël », souligne celle qui fêtera son centenaire en octobre 2017.

Du côté d’Esther, Noël réveille de beaux souvenirs. « J’ai une belle famille de 10 frères et sœurs, tous vivants. Non, je n’ai pas de plan pour cette année. C’est encore à l’étude. Je suis une vieille fille en bonne santé et la vie a encore de belles choses à m’offrir. »

Enfin, Françoise a bien apprécié le petit cadeau du père Noël. « Ma famille ne sera pas là. Je vais souligner Noël avec mes amies. On est au paradis ici. Les gens sont gentils et heureux. »

« Même si notre mission première, ce sont d'aider les enfants, il ne faut pas oublier nos personnes âgées, nos fondateurs. »

Mario Gagnon était bien content de renouer avec Esther, une dame avec qui il a gardé contact après une intervention à titre de pompier.

©Photo: TC Media-Dominique Savard

Mario Gagnon des plus heureux

Le responsable de la Caserne de jouets Saguenay, Mario Gagnon, était aussi heureux que les résidents du Beaumanoir lors de sa visite en compagnie du père Noël pour la distribution de toutous.

« Nous sommes déjà allés à la résidence Victor-Tremblay à Pâques, il y a quelques années, pour distribuer des chocolats. C'est important aussi pour nous tous de ne pas les oublier. Mme Thérèse, 99 ans, voulait que ça soit le père Noël qui lui donne son toutou, car elle a dit qu'elle y croyait encore. J'ai même eu la chance de revoir Mme Esther, une mère adoptive en quelque sorte. J'étais allé chez elle il y a plusieurs années en raison du déclenchement de son avertisseur de fumée et nous avons gardé un lien affectif depuis », raconte M. Gagnon avec émotions.

Activité appréciée

Pour sa part, Julie Tremblay, éducatrice et animatrice au CHLSD du Beaumanoir, admet que ce genre d'activité est très apprécié.

« Ici, les moments vécus sont toujours des surprises. Les activités offertes sont nombreuses. Pendant la période des Fêtes, il y en a tous les jours. Nous tiendrons aussi un Réveillon sur chaque étage le 24 décembre à compter de 19 h, alors que le lendemain, il y aura une messe suivie d'un spectacle en après-midi. »

Julie Tremblay, éducatrice et animatrice au CHSLD du Beaumanoir, est bien heureuse de l’initiative de Mario Gagnon de la Caserne de jouets avec la visite du populaire père Noël.

©Photo: TC Media-Dominique Savard