Les retraités de l'AREQ donnent 485 000 heures de bénévolat

À chaque année dans la région

France Paradis france.paradis@tc.tc
Publié le 18 octobre 2016

La présidente régionale, Francine Tremblay et le président national de l’AREQ, Pierre Paul Côté, étaient particulièrement fiers de dévoiler ces chiffres d’un sondage CROP réalisé auprès des membres de la région.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis

IMPLICATION. Un sondage CROP mené auprès des quelque 3500 membres de l'Association des retraité(e)s de l'éducation et des autres services publics au Saguenay—Lac-Saint-Jean (AREQ) démontre que 51 % d'entre eux accordent en moyenne 5,2 heures de bénévolat par semaine.

Nos membres sont des centaines à s’activer dans la région auprès d’organismes et de causes. Francine Tremblay

Le cumulatif pour tous les membres représente donc quelque 485 000 $ heures de bénévolat par année, ce qui au salaire minimum, représente tout de même un impact économique de 5,2 millions $.

Réunis à Alma en prévision de la prochaine assemblée générale, le président national de l’AREQ, Pierre‑Paul Côté, et la présidente régionale, Francine Tremblay, étaient particulièrement fiers de dévoiler ces chiffres d’un sondage CROP réalisé en mars dernier auprès des membres de la région.

Retombées de 5,2 M $

L’AREQ a donc profité de la tenue de cette rencontre régionale pour dévoiler les résultats du sondage .

On y apprend que 51 % des membres de l’AREQ du Saguenay–Lac-Saint-Jean font du bénévolat, pour une moyenne de 5,2 heures par semaine.

Cela représente environ 485 000 heures de bénévolat par année. Si cet engagement était rémunéré ne serait-ce qu’au salaire minimum, les retombées économiques annuelles atteindraient 5,2 millions de dollars.

Comme le précise Francine Tremblay, cette statistique ne tient pas compte également des retraités qui agissent comme grands-parents ou comme proches aidants.

« Si on tient compte de cette forme d'implication, le nombre d'heures de bénévolat dépasse sans doute le million », affirme la présidente régionale.

Le pourcentage de retraités de l'AREQ qui s'implique comme bénévole est semblable à ce que l'on retrouve dans les autres régions du Québec.

Cependant, le Saguenay—Lac-Saint-Jean fait partie du peloton de tête pour le nombre d'heures données.

©Photo: Courtoisie - AREQ

Si la moyenne est de 5,2 heures par semaine, 50 % des retraités donnent trois heures et moins; 26 % consacrent entre 4 et 7 heures à ce bénévolat; 12 % y consacrent entre 8 à 11 heures alors que 8 % des retraités donnent plus de 15 heures de leur temps à chaque semaine.

Cette implication de retrouve dans la presque totalité des sphères d'activités et plusieurs organismes n'hésitent pas à communiquer avec la direction de l'AREQ pour demander les services de bénévoles pour leur cause.

« Nos membres sont des centaines à s’activer dans la région auprès d’organismes et de causes qui leur tiennent à cœur. Les retombées de leur engagement sont variées: des associations à but non lucratif sont en mesure de réaliser leur mission, des gens malades ou dans le besoin reçoivent de l’aide, de beaux projets voient le jour », précise Francine Tremblay.

Les quelque 45 délégués de l'AREQ ont discuté des thèmes en prévision de la prochaine assemblée générale.

©Photo: TC MEDIA - France Paradis