Amateurs de généalogie et d’archives sont invités au BAnQ

Samedi de 12 h à 16 h

Dominique Savard dominique.savard@tc.tc
Publié le 27 novembre 2015

PORTES OUVERTES. Pour une troisième année consécutive, BAnQ Saguenay (Bibliothèque et Archives nationales du Québec) participe à activement à la Semaine nationale de la généalogie par une journée portes ouvertes, samedi, de 12 h à 16 h au 1er étage du 930 rue Jacques-Cartier Est à Chicoutimi.

«En plus de répondre aux questions des visiteurs, nous montrerons différents aspects de notre organisme, soit le traitement des archives, le magasin où sont conservés les documents, la salle de consultations, des spécimens de documents conservés (photos, cartes, plans, etc.). Les gens, qui sont plus friands de généalogie, pourront s’adresser à des responsables de la Société de la généalogie. Ces derniers feront aussi une présentation de leur site, en plus de montrer les outils de recherche», raconte Audrey Bouchard, archiviste à la BAnQ Saguenay.

Questionnée sur le matériel que le BAnQ conserve dans ses archives, Mme Bouchard souligne qu’il se doit d’être unique, d’être un document ou une photo en un seul exemplaire.

«Si l’on ne peut prendre les documents que les gens nous offrent, on les redirige vers d’autres services qui peuvent être intéressés», précise l’archiviste.

L’an dernier, 45 personnes ont profité de cet après-midi pour s’informer et pour partir à la découverte de leurs ancêtres.

Rappel

BAnQ Saguenay couvre un territoire de 104 000 kilomètres carrés. On y trouve deux salles de consultation. La salle de référence est un lieu de travail qui compte une vaste collection d’ouvrages. La salle des microformes permet d’utiliser une demi-douzaine de lecteurs-reproducteurs de microfilms, des lecteurs de microfiches et deux lecteurs-numériseurs de microformes.

Chaque année, il accueille des centaines d’utilisateurs provenant en particulier des milieux scolaires et professionnels. Ceux-ci utilisent les services du centre dans le cadre de recherches touchant l’histoire de leur famille, de leur localité ou de leur région.

Quelques chiffres

BAnQ Saguenay met à votre disposition des archives qui permettent de retracer l’histoire de la région pendant la quasi-totalité du XXe siècle et qui représentent :

• 1358 mètres linéaires de documents textuels;

• 430 261 photographies;

• 27 316 photographies aériennes;

• 43 459 cartes et plans;

• 21 873 dessins d’architecture.

Parmi les fonds d’archives privées mis à la disposition de la population, soulignons :

• les fonds J.-É.-A. Dubuc, Vincent Dubuc et Famille Dubuc;

• le fonds de la compagnie Consolidated Bathurst (usine de Port-Alfred);

• le fonds de la compagnie Price;

• la collection des fonds de la Société historique du Saguenay, dont fait partie un vaste fonds photographique (fonds Joseph- Eudore Lemay). S’y trouvent également les fonds photographiques Ellefsen, Bonneau, Krieber et Lalime, de même que des fonds d’archives architecturales très substantiels couvrant la quasi-totalité du XXe siècle, dont les fonds Lamontagne et Gravel, Desgagné et Laberge, Coutu et Bergeron ainsi que le fonds Les Architectes associés.