Secteur minier: une affaire de 300 M $ par année dans la région

Dépenses et création d'emplois

France Paradis france.paradis@tc.tc
Publié le 10 janvier 2017

©Photo: Courtoisie - Association minière du Québec

RETOMBÉES. Jouissant d'une frontière commune avec les trois grandes régions minières que sont l'Abitibi, la Côte-Nord et le Grand-Nord, le Saguenay—Lac-Saint-Jean se tire très bien d'affaires. En effet, le secteur minier représente annuellement des retombées économiques majeures dans la région avec des dépenses annuelles de plus de 297,2 millions $, le maintien de 2680 emplois et la formation d'un réseau de quelque 478 fournisseurs de toutes sortes pour cette industrie.

L’industrie minière est un moteur de développement économique incontournable. — Josée Méthot

Telles sont les conclusions d'une vaste étude sur le sujet menée par l’Association minière du Québec auprès de ses membres et portant directement sur les retombées du secteur minier, notamment sur les activités menées pour l'année 2014.

Avec les quelque 45 000 emplois qu’elle génère, les quelque six milliards de dollars dépensés partout au Québec et le milliard de dollars qu’elle verse au gouvernement, il n’y a pas à dire, l’industrie minière contribue de manière significative au développement socio-économique du Québec.

©Photo: Courtoisie - Association minière du Québec

La région

La région du Saguenay—Lac-Saint-Jean n’est pas considérée à première vue comme une région minière alors qu'elle ne compte en fait qu'une seule mine en activité sur son territoire, soit la mine Niobec. On peut y ajouter le projet d'Arianne Phosphate, mais cette mine en est encore au stade de développement et sa mise en opération ne se fera pas avant quelques années encore. Plus près de nous, il y a eu la récente entrée en production de la mine Renard de Stornoway Diamond Corporation.

Le Saguenay—Lac-Saint-Jean profite pourtant grandement de la présence de l’activité minière au Québec. Elle tire notamment avantage de sa proximité avec la Côte-Nord, principalement pour la fourniture de biens et services.

Avec près de 480 fournisseurs du Saguenay—Lac-Saint-Jean actifs dans l’Industrie minière, la région se classe présentement au troisième rang, derrière la grande région minière de l’Abitibi-Témiscamingue et Montréal.

« L’industrie minière est un moteur de développement économique incontournable pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean et le Québec. Il faut être fier de l’industrie minière qui contribue à mettre en valeur les richesses du Québec, au bénéfice des Québécois, et dans le respect des gens et de l’environnement », a déclaré Josée Méthot, présidente‑directrice générale de l’AMQ.

Avec les projets miniers en développement au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les retombées sont appelées à augmenter dans la région au cours des prochaines années et elles le seront davantage lorsque le secteur minier reprendra de sa vigueur et que de nouveaux projets verront le jour.

©Photo: Courtoisie - Association minière du Québec