Jean-Pierre Blackburn fait du réseau routier sa priorité

Campagne à la mairie 


Publié le 18 mai 2017

Jean-Pierre Blackburn a souligné qu'il souhaitait faire une différence dans la gestion de Saguenay.

© Photo: TC Media - Audrey-Anne Maltais

PROGRAMME. L'élection municipale se tiendra le 5 novembre et la campagne est lancée déjà depuis plusieurs semaines, même plusieurs mois. Le chef du parti des Citoyens de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn, a annoncé jeudi que sa priorité, s'il est élu, sera le réseau routier.

Celui-ci montre des signes de dégradation importants, selon le candidat à la mairie.

Ce sera la priorité, une priorité qui fait consensus.

Jean-Pierre Blackburn

« En chiffres, on parle de 39% de l'ensemble de notre réseau routier qui est en mauvais ou en très mauvais état, écrivait le vérificateur général dans son dernier rapport. Cela représente 449 kilomètres de route, soit l'équivalent en terme linéaire, de deux fois la longueur du parc des Laurentides », a souligné M. Blackburn.

Détérioration du réseau

Le candidat a affirmé que la récurrence de cette préoccupation auprès de la population a mené à cette approche.

Dès le lendemain de son entrée en fonction s'il est élu, M. Blackburn a assuré que le budget alloué au réseau routier sera accru de 50%. Ce qui veut dire que le montant passerait de 21 M$ à 31 M$, en comparaison avec les investissements alloués en 2017.

Le chef du parti des Citoyens a confirmé qu'il interpellerait le gouvernement du Québec, plus précisément le premier ministre Philippe Couillard pour obtenir de l'aide.

« Notre réseau routier est tellement détérioré que seul le budget de Saguenay ne peut suffire à la tâche [...] l'objectif est de mettre en place un plan quinquennal conjoint, Saguenay-Québec, lequel prendrait forme dans les 12 mois suivants notre entrée en fonction ».

Demander l'aide de Québec

M. Blackburn a ajouté qu'à ce rythme, il va falloir beaucoup d'années avant de régler ou régulariser l'ensemble de la situation, compte tenu de l'ampleur de la tâche.

« Je pense qu'avec la longueur de notre réseau routier, notre taux de croissance qui ne peut pas suivre celui des grandes villes, notre population qui n'augmente pas et les revenus de l'assiette fiscale qui ne s'élargissent pas, il nous faut de l'aide ».

Le candidat à la mairie a également affirmé que d'autres municipalités et régions dites éloignées vivent le même problème que Saguenay.

« Dès aujourd'hui, je lance le message à notre premier ministre que je vais intervenir auprès de lui et que je veux que l'on mette en place un programme Saguenay-Québec. Si au lendemain des 12 mois, Québec n'est pas au rendez-vous, il est sûr que nous allons continuer à investir dans notre réseau routier. On n'a pas le choix, il faut le faire, c'est la priorité numéro un », de lancer M. Blackburn.

Jean-Pierre Blackburn en compagnie d'une partie de son équipe du parti du Citoyen de Saguenay.

© Photo: TC Media - Audrey-Anne Maltais