VISAJ : la chaire de recherche se renouvelle

La jeunesse, le sujet central 


Publié le 19 avril 2017

Marie-Ève Blackburn, Marie-Christine Brault, Jacinthe Dion, Stéphane Allaire et Raynald Thibeault.

©Photo: courtoisie

SCIENCES. L’Université du Québec à Chicoutimi et le Cégep de Jonquière ont lancé à nouveau mardi soir, la Chaire VISAJ, portant sur les conditions de VIe, la Santé, l’Adaptation et les Aspirations des Jeunes. 

La Chaire fondée en 2008 reposera maintenant sur trois nouvelles titulaires : la chercheuse en sciences humaines à ECOBES, Marie-Ève Blackburn, la professeure de sociologie au Département des sciences humaines et sociales à l’UQAC, Marie-Christine Braul, et la professeure agrégée en psychologie clinique et développementale auprès des enfants et des adolescents à l’UQAC, Jacinthe Dion.

« Le nouveau mode de gestion adopté pour la Chaire accentue non seulement la diversité des perspectives qui seront prises sur la jeunesse, mais aussi la réciprocité entre les établissements », souligne le doyen de la recherche et de la création à l’UQAC, Stéphane Allaire.

Les trois titulaires expliquent que la Chaire VISAJ a pour but de contribuer au développement et à la mobilisation des connaissances sur les conditions de vie, la santé, l’adaptation et les aspirations des jeunes âgés principalement de 12 à 25 ans.

La mission est menée à bien par le biais de trois axes : l’adaptation psychosociale et santé, les milieux de vie et inégalités sociales et les aspirations et perceptions de l’avenir.

VISAJ est la seule chaire conjointe entre une université et un cégep au Québec.

« Cette Chaire s'inscrit dans une culture de recherche au Cégep de Jonquière. Elle constitue également une occasion privilégiée de collaborer avec l'Université afin d'unir nos expertises dans le domaine des sciences sociales. La recherche sur les conditions de vie des jeunes demeure une préoccupation constante pour notre établissement et est un atout considérable pour la région », résume le directeur général du Cegep de Jonquière, Raynald Thibeault.