Nomination d'un recteur à l'UQAC: difficile de trouver la perle rare


Publié le 14 mars 2017

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

©Photo: TC Media-Dominique Savard

ÉDUCATION. La nomination d'un nouveau recteur à l'Université du Québec à Chicoutimi s'annonce plus longue que prévu, si bien qu'une personne sera nommée pour assurer l'intérim, à compter du 25 avril.

Les membres du conseil d'administration de l'Université ont tenu, ce matin, une rencontre d'urgence afin de discuter du processus de sélection du prochain recteur, qui succèdera à Martin Gauthier. Ils reconnaissent que la tâche sera ardue.

Cette démarche avait pour but d'éclairer le comité de sélection sur les priorités de l'UQAC.

« Outre le fait que la personne choisie devra se dédier entièrement à la mission de l'Université, les membres considèrent que la vision mobilisatrice, le climat de travail et la situation financière sont les enjeux prioritaires qu'elle devra considérer dans le contexte actuel », indique le C.A.

Rappelons qu'un premier appel de candidatures avait été réalisé en octobre dernier. Toutefois, des informations, qui devaient être confidentielles, auraient été révélées au grand jour forçant les dirigeants à reprendre le processus. Les candidatures sont ainsi acceptées jusqu'au 24 mars, peut-on lire sur le site du Réseau de l'Université du Québec.