Un nouveau jeu avec le feu qui pourrait être dangereux

Les pompiers sensibilisent les parents

Dominique Savard dominique.savard@tc.tc
Publié le 10 janvier 2017

Pompiers de Saguenay.

© Photo: TC Media - Archives

PRÉVENTION. Un nouveau jeu impliquant le feu pourrait avoir de graves conséquences sur les jeunes et c’est pourquoi le Service de sécurité incendie de Saguenay, en collaboration avec la direction des écoles Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine à Chicoutimi, a tenu à prévenir les parents.

En effet, une lettre préventive a été acheminée aux parents de ces deux écoles le 21 décembre, portant à leur attention une situation particulière qui a été rapportée et qui est considérée comme extrêmement dangereuse. Selon cette dernière, il appert que certains jeunes du secondaire aspergeraient leurs vêtements d’aérosols de type « Axe » et les enflammeraient à l’aide d’un briquet. Par la suite, ils étoufferaient les flammes dans la neige pendant que d’autres jeunes filment le tout.

Interrogé sur l’intervention du Service des incendies de Saguenay dans cette affaire comme signataire de la lettre, le directeur Carol Girard affirme qu'à sa connaissance, cette pratique ne s'est pas produite sur son territoire et que son intervention a strictement pour but de faire de la prévention.

« C'est un parent qui nous a alertés, car sa jeune fille a vu un ado faire ce geste sur Internet et elle s’est inquiétée. Nous avons communiqué avec le directeur de l’école que fréquente la jeune fille et ce dernier a jugé qu’il fallait faire de la prévention auprès des parents et du même coup, des enfants qui savent que cette pratique existe en raison des informations qui circulent sur les médias sociaux », explique M. Girard.

Le directeur du Service de sécurité incendie à Saguenay, Carol Girard.

Content

Le directeur ajoute qu'il trouve normal que son service soit interpellé dans pareille situation.

« Je suis content même. Il est bien mieux de faire de la prévention que de devoir intervenir sur une personne en feu. Non, je ne savais pas que ce genre de pratique existait, mais je suis conscient que les jeunes sont sûrement au courant. »

Toujours selon cette missive adressée aux parents, cette pratique est non seulement dangereuse, mais peut aussi avoir des conséquences graves et irréversibles pour l’enfant.