Bonbons et Bons Dons: des zombies sensibilisent au don d'organes

Audrey-Anne Maltais redaction.saguenay@tc.tc
Publié le 21 octobre 2016

Des étudiants en sciences de la santé, déguisés en zombies, vont parcourir les rues de Chicoutimi, le jour de l'Halloween, afin de sensibiliser les citoyens au don d'organes.

©Photo: Gracieuseté

HALLOWEEN. Des étudiants en sciences de la santé de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), déguisés en zombies, vont parcourir les rues de Chicoutimi, le jour de l'Halloween, afin de sensibiliser les citoyens au don d'organes.

Il s'agira de la 5e édition de l'activité, qui se tient le 31 octobre, et qui a également lieu ailleurs au Québec, alors que des étudiants d'autres universités du Québec y participent, notamment de Québec, Trois-Rivières, Sherbrooke et Montréal.

La tradition de l'Halloween se vit donc différemment par les étudiants en sciences de la santé que par les enfants qui eux sont impatients d'aller collecter des bonbons.

En parler avec la famille

Plus de 200 étudiants en médecine, sciences infirmières, physiothérapie et ergothérapie se déguiseront en zombies et vont tenter de sensibiliser la communauté au don d'organes en encourageant les citoyens à en parler avec leur famille.

«Afin de démystifier le don d’organes de manière ludique, les étudiants déguisés en zombies iront frapper aux portes pour entrer en communication avec la population. Ils rappelleront l’importance de discuter du don d’organes et de tissus avec ses proches, enfants ou parents », a tenu à préciser Bing Yu Chen, étudiant en médecine à l’université McGill.

Les étudiants en profiteront également pour remettre les autocollants de consentement, fournis par Transplant Québec, pour que les personnes qui le voudront les apposent au dos de leur carte d'assurance-maladie.

L'an dernier, plus de 4 000 autocollants avaient été distribués par les étudiants-zombies.

Don d'organes au Québec

Les étudiants veulent rappeler que le consentement au don d'organes et de tissus d'une seule personne pourrait permettre de sauver la vie de huit personnes et permettre à une vingtaine de plus d'améliorer leur qualité de vie.

Au Québec, en 2015, ce sont 627 organes qui ont été transplantés, alors que la liste d'attente de Transplant Québec comptait 856 personnes au 31 décembre. La même année, 40 personnes ont perdu la vie en attente d'un don.

Mentionnons que la campagne Bonbons et Bons Dons a remporté le premier prix du concours québécois Forces AVENIR, dans la catégorie santé, en 2015, de même que le 2e prix de la Fédération internationale des associations des étudiants en médecine, qui récompense les meilleurs projets par les étudiants en médecine à travers le monde.