Aluminium: les entreprises invitées à s'allier pour briller

Cindy Girard redaction.saguenay@tc.tc
Publié le 19 octobre 2016

Serge Simard, Stéphane Bergeron, Gilles Grenon et Arthur Gobeil.

©Photo: TC Media- Dominique Savard

RENDEZ-VOUS. Le marché de l'aluminium a beaucoup changé depuis les dernières années et les compagnies doivent constamment trouver des moyens pour tirer leur épingle du jeu. Les 23 et 24 mai 2017, les entrepreneurs oeuvrant dans cette industrie seront réunis à Saguenay dans le cadre de la 6e édition du Salon de la Vallée de l'aluminium (SVA) en affaires.

Des centaines de participants seront attendus pour l'occasion au Complexe universitaire de l'Université du Québec à Chicoutimi et à l'hôtel Le Montagnais.  Pour cette nouvelle édition, qui se tiendra sous le thème « S'allier pour briller sur les marchés », un programme complet s'adressant aux transformateurs et aux équipementiers a été mis sur pied. De plus, des références mondiales seront invitées à prendre la parole. General Motors a d'ailleurs confirmé sa présence et donnera, entre autres, une conférence sur l'utilisation de l'aluminium dans l'industrie de l'automobile.

« Le Salon de La Vallée de l'aluminium en affaires est un événement important pour notre région, amenant de futurs investisseurs à découvrir les innombrables avantages à s'établir dans LA Vallée de l'aluminium et permettant également aux entreprises d'ici d'établir des contacts avec de possibles investisseurs, acheteurs ou collaborateurs », a confié le président de la SVA, Arthur Gobeil.

En effet, depuis sa création en 2005, l'activité a connu un franc succès. Le Salon est l'événement aluminium le plus important au Canada.

Aides financières

Afin de garantir le succès de cette rencontre, deux partenaires majeurs ont annoncé, hier matin, des aides financières importantes.

De ce fait, Rio Tinto a accordé un montant de 50 000$.

« Nous sommes fiers d'appuyer et de participer activement à ce salon qui répond à un réel besoin des entreprises. Il génère des retombées positives pour l'industrie de l'aluminium, qui dépassent les frontières de la région. L'événement permet non seulement aux entreprises de démontrer ce qu'elles ont développé, mais consolide le réseautage, qui s'avère primordial dans un contexte où nous devons tous faire face à la concurrence mondiale », a indiqué Gilles Grenon, directeur du développement économique régional chez Rio Tinto.

Qui plus est, Développement économique du Canada a octroyé 60 000$. Pour tous les détails concernant le Salon, visitez le www.valuminium.ca.