Hudon et O’Brien repêchés par le Canadien et Anaheim

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une collaboration de Raphaël Guillemette

Pour son 18e anniversaire de naissance, l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi, Charles Hudon n’aurait pu rêver d’un meilleur scénario alors que ce dernier s’est vu sélectionné par le Canadien de Montréal au 122e échelon, en cinquième ronde.

Natif d’Alma, Hudon est devenu, du fait même, le premier Québécois sélectionné par les Glorieux lors de ce repêchage de la Ligue Nationale, tenu en fin de semaine à Pittsburgh.

L’attaquant, qui venait de conclure une saison de 66 points en 59 rencontres s’est dit très soulagé d’avoir été sélectionné par une formation qui compte autant d’histoire: « Je suis très choyé et extrêmement content d’avoir été sélectionné le Canadien. C’est le plus vieux logo de la ligue, c’est donc un véritable honneur pour moi que d’avoir été repêché par eux », a lancé l’ailier gauche de 5’10 et 171 livres.

En deux saisons avec les Saguenéens, Hudon a cumulé un total de 126 points en 122 rencontres. Même s’il devrait revenir disputer une ou deux autres saisons avec l’uniforme bleu et blanc, Hudon ne souhaite toutefois pas s’avancer sur ce qui adviendra de ses services la saison prochaine, préférant se pencher sur la venue du camp d’entrainement la semaine prochaine à Brossard. « Il n’y a pas de place pour penser à mon avenir dans le moment. Je regarde de l’avant avec ce camp d’entrainement du Canadien et je tenterai d’y laisser la meilleure impression possible », a conclu le nouvel espoir de la Sainte-Flanelle.

Lui qui était présent à la séance de sélection à Pittsburgh, accompagné de plusieurs membres de sa famille, a reçu un coup de fil de son directeur général Marc Fortier quelques minutes après sa sélection par le CH.

« Tout de suite après le repêchage, j’ai reçu un appel de Marc Fortier pour me féliciter. J’ai été très content que ce soit lui qui m’appelle en premier, c’était très gentil de sa part », a déclaré le hockeyeur qui se dirigera maintenant vers Montréal, pour la tenue du prochain camp du Canadien.

Hudon se joindra par la suite à un groupe de jeunes joueurs très talentueux dont Jonathan Huberdeau pour y représenter le Canada lors du prochain Défi Canada-Russie qui se mettra en branle à compter du 9 août prochain.

O’Brien devient un membre des Ducks

Peu de gens s’attendaient à ce que le défenseur ontarien de 19 ans soit sélectionné lors du récent encan amateur. Toutefois, Andrew O’Brien a causé toute une surprise alors qu’il a été appelé au 108e rang par les Ducks d’Anaheim, et ce, devant son coéquipier Charles Hudon pourtant répertorié comme 95e meilleur patineur en Amérique du Nord.

En entrevue avec le Courrier du Saguenay à peine une heure après sa sélection, le grand défenseur de 6’3’’ s’est dit encore très excité de sa sélection.

« C’est un sentiment incroyable, en fait, c’est le meilleur sentiment que j’ai ressenti. Entendre ton nom dans un tel amphithéâtre, ça veut dire que ton rêve est devenu réalité », a-t-il laissé entendre encore sous l’excitation d’être un nouveau membre des Ducks d’Anaheim.

Le numéro 7 des Sags a laissé entendre qu’il aimerait se joindre l’automne prochain au club école des Ducks d’Anaheim dans la ligue américaine de hockey, le Crunch de Syracuse.

« Nous verrons ce qui arrivera au terme du camp d’entrainement. Je devrai discuter avec le directeur général dans les prochaines semaines, concernant leur vision quant à mon avenir », a déclaré le robuste défenseur des Saguenéens.

À priori, O’Brien n’était classé nulle part sur la liste de la Centrale de recrutement de la LNH.

« J’ai pris la décision, il y a trois ou quatre mois, d’assister au repêchage sachant que je pourrais ne pas y être repêché. J’y suis allé pour le plaisir et l’expérience », s’est exclamé le sympathique athlète qui en était à sa deuxième campagne avec les Saguenéens. Malgré son rang, il a été appelé plus tôt que tous l’auraient prévu, étant nommé même avant son coéquipier Charles Hudon.

« Charles et moi étions assis tout proche. Nous étions tous deux très anxieux pour l’autre. Mais quand mon nom a été appelé, au 108e rang, j’ai été très surpris », a conclu le défenseur qui souhaite faire le saut chez les professionnels le plus tôt possible, dans le but de compléter un jour, son rêve de jouer dans la LNH.

Lalancette repêché par les Sharks

Originaire de Roberval, Christophe Lalancette s’est aussi vu être sélectionné au 109e rang au total par la formation de San Jose. Lui qui venait de compléter une première saison complète avec le Titan d’Acadie-Bathurst a cumulé 47 points en 63 rencontres dans leur uniforme cette année.

L’ailier droit de 6’ et 170 lb qui a obtenu 47 points dont 16 buts en 63 parties lors de la dernière saison, était classé au 124e rang par la centrale de recrutement du circuit Bettman à la mi-saison, mais a fait un bond important jusqu’au 62e échelon dans la liste finale du classement des meilleurs patineurs en Amérique du Nord.

Organisations: Sainte-Flanelle, Ligue Nationale, LNH école des Ducks d’Anaheim Crunch de Syracuse

Lieux géographiques: Pittsburgh, Anaheim, Alma Brossard Amérique du Nord Montréal Canada San Jose Circuit Bettman

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires