Les Sags s’inclinent 2-1 et les arbitres volent la vedette!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Malgré une performance digne de mention, les Saguenéens ont essuyé une défaite crève-cœur de 2-1 face aux Cataractes de Shawinigan, mardi, devant 3 829 spectateurs au centre Georges-Vézina.

La troupe d’Éric Veilleux prend ainsi les devants 2 à 1 dans cette série 4 de 7 qui se poursuivra dès ce mercredi soir, toujours au centre Vézina.

« Tout le monde le voit très bien ce qui est en train de se passer. Analysez ce que vous devez analysez et interprétez-le de la façon que vous voulez », de déclarer l’entraîneur, Marc-Étienne Hubert, lorsqu’interrogé par les nombreux médias sur la performance des arbitres Dominick Bédard et Nicolas Dutil. En plus de refuser un but à Yoan Pinette que les Sags affirment qu’il était bon, le duo d’arbitres a alloué huit jeux de puissance aux visiteurs contre seulement quatre aux Bleus. Certaines très douteuses dont celle à Dominic Poulin et le 10 minutes à Andrew O’Brien.

« Tout le monde a vu la rondelle dans le but. Elle était sous Dubeau (Alex) qui était dans son filet. Il est normal que la reprise vidéo ne permette pas de voir la rondelle, mais ce but aurait dû être alloué. C’est tout ce que je vais dire sur l’arbitrage. Il faut maintenant que les gars contiennent leurs émotions et leur frustration. On va travailler là-dessus avec des meetings », ajoute le pilote des Bleus.

Revenant au match qui fut des plus enlevants, M-É Hubert a encensé ses protégés qui n’ont rien à se reprocher sur l’effort déployé pendant les 60 minutes de jeu.

« Je suis très fier de mes joueurs. On méritait un meilleur sort. Même si on a joué près de la moitié du match en infériorité numérique, nous avons dominé dans les lancers et les chances de marquer. Nous aurions dû mener 4-2 après deux périodes. Nous avons manqué d’opportunisme. Il faut maintenant tourner la page et livrer une aussi bonne performance mercredi pour espérer retourner à Shawinigan avec une série égale à 2-2 ».

Désavantage numérique

L’entraîneur des Sags a aussi encensé son désavantage numérique qui a blanchi les puissants Cataractes à huit reprises. « Je suis extrêmement fier de ce que mes gars ont fait ce soir. Ils ont été déterminés, dédiés et ils ont effectué du gros boulot. Quant à Christopher Gibson, il a été très solide. Il nous a permis de compétitionner jusqu’à la fin. Shawinigan a beaucoup de vitesse et ils lancent en mouvement, ce qui n’est pas évident. C’est de cette façon que Morin (Pierre-Olivier) a marqué le deuxième filet (le but gagnant) ».

Outre Morin, Michaël Chaput a aussi déjoué Gibson qui a fait face à 28 tirs, deux de moins que son opposant Alex Dubeau. Seul Charles Hudon a eu raison de lui au milieu du premier engagement. « Dubeau a été très solide. Il a effectué plusieurs arrêts-clés », de conclure M-É Hubert.

EN BREF

N’ont pas joué pour les Sags, Sébastien Sylvestre, Elliot Bisson et Pierre-Maxime Poudrier…Retour dans l’alignement pour Simon Tremblay absent depuis le 4 janvier dernier à la suite d’une commotion cérébrale. Il n’a fait que deux présences sur la patinoire…Pour les Cataractes, Patrick Volpe, Alexandre Grandmaison, Félix Antoine Bergeron et Mathieu Gagnon ont été laissés de côté…Parmi les spectateurs, on a remarqué la présence de l’ex-pilote des Saguenéens, Richard Martel, ainsi que les entraîneurs Yannick Jean des Tigres de Victoriaville et Benoit Groulx des Olympiques de Gatineau…Le préposé à l’équipement des Bleus, Denis Tremblay, a reçu une rondelle sur la bouche en troisième et il a eu droit à six points de suture…

Organisations: Pierre-Olivier

Lieux géographiques: Shawinigan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires