Les Sags s’approchent à trois points de l’Océanic

Guillaume
Guillaume Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ils signent une victoire de 5-3

Malgré un léger relâchement en deuxième période, les Saguenéens ont su profiter de leur début de match explosif pour signer une importante victoire de 5-3 sur l’Océanic de Rimouski.

Les Sags ont amorcé le match en lion en marquant deux buts sur leurs deux premiers tirs du match. Ils ont ensuite chassé le gardien Jacob Gervais-Chouinard de la rencontre en enfilant l’aiguille une troisième fois en neuf tirs. Appelé en renfort, son homologue Carl Hozjan a cédé sur un tir parfait de Christian Ouellet, si bien que les Bleus étaient en avance 4-1 après le premier engagement.

Outre un léger relâchement qui a permis à l’Océanic de s’approcher à un but des Sags en deuxième, les locaux ont démontré leur détermination des beaux jours en tirant sur le filet adverse deux fois plus souvent que leurs adversaires.

«Je pense que nous avons joué un bon match d’un bout à l’autre. Nous avons eu de l’opposition, mais les joueurs étaient déterminés et on a été très efficaces dans le système», a commenté le pilote des Bleus, Marc-Étienne Hubert.

De l’autre côté, Serge Beausoleil a donné tout le crédit aux Saguenéens. «Ils étaient partout sur la patinoire en première période. Ils ont réussi à capitaliser sur des jeux simples. Nous avons eu un bon regain d’énergie en deuxième, mais les punitions nous ont tués», a-t-il expliqué.

Une lutte à finir

Ce match était d’une importance capitale pour les deux équipes puisqu’il n’y avait que cinq points qui les séparaient au classement général avant la rencontre. Avec cette victoire, les Sags (8e) réduisent donc l’écart à trois points de Rimouski et du septième rang.

«Le match de ce soir était un must. C’était un gros défi et les joueurs nous ont démontré qu’ils voulaient les deux points», a noté Hubert.

Rappelons que les deux formations s’affrontent de nouveau le 16 mars, cette fois à Rimouski. On peut déjà s’attendre à un match très robuste, puisque les deux équipes ont mis la table en fin de rencontre. L’Océanic a notamment chargé le filet de Christopher Gibson à quelques reprises au troisième engagement.

Marc-Étienne Hubert n’a pas apprécié ces gestes : «S’il y a une chose que nous n’acceptons pas ce sont les coups sur le gardien. On va s’organiser pour que ça ne se reproduise plus». Il a ajouté qu’Alexandre Beauregard serait en uniforme lors du prochain duel, ce qui pourrait changer l’allure du match.

Du côté rimouskois, Serge Beausoleil a assuré que sa troupe allait se relever de cette défaite pour jouer un excellent match.

Match de trois points pour Grégoire

Le jeune Jérémy Grégoire s’est illustré avec une récolte d’un but et deux passes. L’attaquant de 16 ans a été très utilisé par son entraîneur sur les vagues d’avantage numérique. Il a aussi fait sentir sa présence en se postant solidement devant les deux gardiens de l’Océanic.

Ce dernier a d’ailleurs bien apprécié être jumelé au vétéran Christian Ouellet pour une des premières fois de la sa saison. «Nous nous parlons tout le temps sur la patinoire et on s’entend super bien. J’aime me poster devant le filet et manger les coups pour l’équipe. C’est de là que 75% des buts sont marqués», a fait remarqué le 32 des Sags.

D’ici le prochain affrontement entre les deux équipes, les Sags auront fort à faire puisqu’ils affronteront les Sea Dogs, les Tigres et le Drakkar.

En bref

Les Sags étaient toujours privés de Lukas Sedlak, Alexandre Beauregard et Simon Tremblay.

Du côté de l'Océanic, les absents étaient Casey Babineau, Gabriel Fortin et Jean-François Plante.

Plus de 150 lock-outés de l’aluminerie Rio Tinto Alcan d’Alma assistaient à la rencontre. Ils seront là lors des deux derniers matchs à domicile de l’équipe.

2978 spectateurs ont assisté à la rencontre.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires