Les Sags offrent un match somnifère

Guillaume
Guillaume Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ils s’inclinent 5-0 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand

Au lendemain d’un match fort émotif face aux Cataractes de Shawinigan, les Saguenéens ont démontré un tout autre visage en s’inclinant 5-0 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Même s’ils ont connu une bonne première période en tirant 10 fois sur le filet d’Étienne Marcoux, les Sags n’ont pas su tenir le rythme imposé par leurs adversaires. Ils n’ont d’ailleurs dirigé que huit autres tirs dans les deux derniers engagements.

L’Armada, quant à elle, a su profiter de toutes les occasions possibles pour s’inscrire à la marque. Les deux premiers buts ont été marqués sur des jeux chanceux. Blainville Boisbriand a ensuite explosé avec trois buts en troisième période pour ajouter l’insulte à l’injure. «Nous avons été opportunistes. Le plan de match est clair : Quand on fonce au filet tout peut arriver», a déclaré l’entraîneur de l’Armada, Jean-François Houle.

Ceux-ci ont pratiqué un style de jeu très hermétique tout au long de la rencontre, limitant les Sags à seulement 18 tirs au total. «C’est notre éthique de travail. Nous avons été solides défensivement et nous avons créé beaucoup de chances en attaque. En plus, Étienne a fait les arrêts clés», a-t-il ajouté.

Pour sa part, Marc-Étienne Hubert ne veut rien retenir de cette rencontre. «On a vidé notre réservoir d’énergie et d’émotions hier soir. Nous sommes tombés à plat, c’est une contre-performance d’équipe», a-t-il résumé.

Le désavantage numérique des Bleus a toutefois réussi à blanchir l’Armada en quatre occasions, dont une infériorité de cinq minutes lorsque Gabriel Bourret a écopé d’une extrême inconduite de partie pour coup à la tête. Les Sags auraient pu rebondir, mais Hubert croit que ses joueurs n’avaient simplement pas l’énergie nécessaire pour le faire.

Le capitaine Gabriel Vermette veut tourner la page immédiatement : «C’est un match à oublier. Nous devons apprendre à gérer nos énergies lorsqu’on joue deux matchs en deux soirs.»

Bourret suspendu ?

La mise en échec de Gabriel Bourret à l’endroit de Christopher Clapperton fera probablement l’objet d’une révision par le comité de discipline de la LHJMQ. Le principal intéressé croit toutefois que son geste ne mérite pas de suspension. «J’ai tout simplement levé les mains en terminant ma mise en échec. Clapperton était un peu penché vers l’avant», a-t-il plaidé.

Marc-Étienne Hubert, quant à lui, semble agacé par la tenue de son défenseur de premier plan. Celui-ci écope de plusieurs pénalités depuis quelques rencontres. «Il va devoir corriger la situation sinon ça va devenir difficile de l’utiliser. Nous le rencontrerons à ce sujet», a-t-il déclaré.

D’ailleurs, une heure après la rencontre, les joueurs n’avaient toujours pas quitté le vestiaire de l’équipe. Les Sags reprendront l’action mercredi soir face à l’Océanic de Rimouski.

En bref

Blessés, Lukas Sedlak, Simon Tremblay, Francis Desrosiers et Alexandre Beauregard étaient absents du côté des Sags.

500 personnes en provenance de Saint-Bruno au Lac-Saint-Jean étaient venues encourager le natif, Christian Ouellet.

Blessé lors de la rencontre hier, Lukas Sedlak souffre d’une entorse à l’épaule gauche. On ne sait toujours pas quand il pourrait être de retour dans l’alignement.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires