Un championnat teinté d’opportunisme pour les Gaillards

Michel
Michel Villeneuve
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Football collégial

Les Gaillards du Cégep de Jonquière viennent de réaliser un exploit peu commun en décrochant un championnat de saison avant même d’avoir complété leur calendrier régulier en division trois, section nord-est.

Avec une fiche parfaite de sept victoires, les Gaillards du Cégep de Jonquière sont champions de leur division et passent en quart de finale, le 29 octobre, sur leur terrain synthétique.

Avant ce dernier match de la saison régulière, disputé à Thetford-Mines dimanche dernier, les Gaillards présentaient un dossier parfait de sept victoires, du rarement vu !

«En début de saison, on visait tout au plus une place parmi les trois meilleures équipes de façon à participer aux séries éliminatoires. Avec tous les changements de joueurs dans les différentes équipes, on était loin de penser à un championnat», confesse le pilote Éric Paquet dont la stratégie a toujours été d’inciter ses joueurs à disputer un jeu et un match à la fois.

Au cours de leurs sept victoires consécutives, les Gaillards ont marqué 171 points, le plus fort total dans leur division. Ils en ont accordé 105 ce qui leur donnait la deuxième place. Pour expliquer pareils succès, l’entraîneur-chef pointe évidemment la qualité de ses porte-couleurs mais surtout leur opportunisme. «Lors de la plupart de nos parties, il a fallu effectuer de gros jeux à la toute fin du dernier quart pour l’emporter. Tous les matchs ont été stressants», soupire le pilote qui se refuse à identifier les joueurs dominants de la présente campagne. On peut tout de même parler du quart Alexandre Lavoie, du botteur Jean-Michel Tremblay, ainsi que des Nicolas Thiffault, Anthony Émond, Kevin Routhier et Vincent Villeneuve qui, tour à tour, ont été désignés comme «joueur de la semaine» à un moment ou à un autre de la saison.

Vers un Bol d’or

Déjà fier de ce que son équipe a accompli grâce, notamment, à l’apport de 35 vétérans sur les 50 joueurs que compte la formation, Paquet ne cache pas en vouloir davantage. Il aimerait bien que sa troupe atteigne et même enlève un troisième Bol d’or qui sera présenté à Limoilou, le 13 novembre.

«On est ravi de notre saison, mais elle n’est pas finie. Il reste encore du chemin à parcourir», insiste le pilote jonquiérois tout en louangeant la profondeur et le talent de sa formation qui compte aussi sur des recrues de qualité.

Les Gaillards, incidemment, sont assurés de jouer en quart de finale, le 29 octobre à 19 h 30, sur leur terrain synthétique. Au moment d’écrire ces lignes, toutefois, ils ne connaissaient pas encore l’identité de leur adversaire qui aura fini quatrième dans la division sud-ouest.

Et n’ayez crainte, malgré ses présents succès, la formation du Collège de la rue St-Hubert n’a pas l’intention de changer de division comme elle l’a déjà tenté dans le passé.

Organisations: Collège de la rue St-Hubert

Lieux géographiques: Limoilou

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires