Une flamme contagieuse!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Ville de Shawinigan était «en feu pour les Jeux» lors de la cérémonie d’ouverture de la 47e Finale des Jeux du Québec hier soir au Centre Bionest de Shawinigan. Un peu avant 20h, le coup d’envoi de l’événement sportif a été donné devant un aréna de plus de 4000 personnes rempli à craquer. Tout ce beau monde s’était déplacé pour accueillir et encourager les 19 délégations du Québec qui se feront compétition d’ici au 3 août.

L’équipe scénique, avec à sa tête Véronique Marcotte, a misé sur une cérémonie chaleureuse, dynamique et empreinte d’intensité. (Photo Bernard Lepage)

DJ Mini est l’artiste qui a réchauffé la salle en prévision de l’arrivée des athlètes. Une procession des 19 délégations a ensuite ouvert le bal de la cérémonie. Bien que plutôt longue pour les spectateurs, ce moment protocolaire était empreint de dynamisme. Chaque délégation a fait son entrée devant le public sous les cris de joie de la foule. Fanion, objets lumineux et drapeaux en l’air; la jeunesse a clamé haut et fort sa volonté de se dépasser dans les jours à venir.

C’est le comédien Rémi-Pierre Paquin qui était l’hôte de cette soirée riche en émotions. Il a livré une animation énergique toute en humour et en désinvolture. Ce style convenait à merveille au jeune public adolescent présent et le Grand-Mérois a relevé son mandat avec succès, gardant toujours le ton juste. Les projections visuelles et vidéos de l’entreprise Geodezik ont également accompagné de belle façon l’ensemble du spectacle.

Les moments forts de la soirée

Parmi les bons coups de la soirée, relevons le numéro de danse de style «bootcamp» de l’école Transcendanse sur les airs de «Jet Lag». Les jeunes sportifs ont entamé une chorégraphie à l’unisson pour un résultat visuel des plus impressionnants sur la musique de ce duo signé Marie-Mai et Simple Plan. Des milliers de jeunes qui bougent en harmonie, voilà de quoi émouvoir les spectateurs présents! Également, l’allumage de la vasque par le patineur de vitesse et Olympien Éric Bédard était empreint d’émotion. Le public a eu droit à un numéro de tam-tam d’une trentaine de percussionnistes chapeautés par Marie-Anik Châteauneuf. Intensité et beauté étaient au rendez-vous dans ce numéro magique mettant aussi en vedette des jongleurs de feu. Enfin, le groupe électro Misteur Vallaire a fermé le bal de la cérémonie avec fougue et panache. Dans cette portion, les acrobates du cirque Éloize ont été mis à contribution dans un brillant numéro de barre russe.

«Mission accomplie»

En bref, l’équipe scénique, avec à sa tête Véronique Marcotte, a misé sur une cérémonie chaleureuse, dynamique et empreinte d’intensité. Les organisateurs peuvent se dire «mission accomplie» Les jeunes participants semblaient fin prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes à la sortie du spectacle. Comme quoi la flamme des Jeux est désormais dans les yeux de tous les athlètes.

Organisations: Geodezik, école Transcendanse

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires