La situation s’améliore pour les clubs de golf du Saguenay

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après un début de saison difficile

Suite à des mois de mai et de juin exécrables sur le plan météorologique, la situation se replace pour les quatre clubs de golf du Saguenay. Le beau temps persistant des deux dernières semaines a fait en sorte que l’achalandage sur ces terrains a augmenté et ce, au grand plaisir des dirigeants.

Malgré un lent début de saison causé par la mauvaise température, la situation s’est replacée dans les quatre clubs de golf du Saguenay. La photo a été prise au club d’Arvida. Photo: Félix Tremblay

Effectivement, ces derniers sont aux oiseaux avec le soleil rayonnant présent depuis un certain temps. Ils se croisent les doigts pour que cela continue jusqu’à la fin de la saison. C’est notamment le cas de Félix Savard, directeur général du Club Le Ricochet.

«C’est sûr que le beau temps que nous avons depuis deux semaines a aidé, mentionne ce dernier. Par contre, le fait que nous n’ayons pas eu de printemps a fait en sorte qu’il y a eu une baisse d’achalandage de 20 % pour notre champ de pratique, notre petit parcours (par 27) et notre grand parcours (par 36). On souhaite grandement que le soleil demeure de la partie jusqu’au mois de septembre, car cela va nous permettre de récupérer les pertes » raconte M. Savard.

Au Club Chicoutimi, la situation est moins pire que l’on pourrait penser. «Nous ne pouvons pas dire que la situation est difficile, déclare d’entrée de jeu le directeur général du club, Brian Mimeault. Même si nous avons perdu 250 clients comparativement à la même période l’an dernier, nous avons un bon achalandage, qui a été grandement amélioré par le retour du beau temps. On espère que cela va continuer pour la période des vacances de la construction, où l’on prévoit une augmentation de 10 % à 15 % de notre clientèle», souligne ce dernier.

Constat similaire

Pour ce qui est du Club Saguenay Arvida, le constat est relativement similaire. Le directeur général Jacques Raymond insiste pour dire que la situation n’est pas une catastrophe.

«Il est vrai que le printemps chaotique que nous avons connu n’a pas été des plus utiles, affirme d’emblée ce dernier. Je vous mentirais si je disais que la mauvaise température de la St-Jean-Baptiste ne nous a pas nui. Également, même si nous n’avons pas des grilles de jeu pleines à chaque jour, la situation est loin d’être alarmante. Nous avons un léger manque à gagner qui, si la température collabore avec nous, pourra être récupérer d’ici la fin septembre» de dire M. Raymond. Finalement, la situation au Club Port-Alfred est relativement la même que dans les trois autres clubs. «La mauvaise température du mois de mai a fait mal, souligne le préposé au départ Denis Martel. Par contre, ça s’est replacé depuis les trois dernières semaines. Pour ce qui est du nombre de joueurs, nous sommes dans la moyenne annuelle. Je dirais même qu’il est en progression» de laisser tomber M. Marte.

Organisations: Club Le Ricochet, Club Chicoutimi, Club Saguenay Arvida Club Port-Alfred

Lieux géographiques: Saguenay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires