Augmentez votre succès de pêche à la truite mouchetée

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pas toujours facile d` avoir du succès à la pêche! Souvent plusieurs situations négatives vont jouer à votre désavantage comme les périodes de canicules ou le passage d’un front froid qui a un impacte très négatif sur le comportement et l’activité de ce salmonidé. La bonne nouvelle est qu’il existe plusieurs techniques que auront comme résultat d’augmenter considérablement votre tôt de succès.

Truite moucheté de plus de 4 livres capturé au jig gulp alive en profondeur.(Photos: Courtoisie)

La première chose est de connaître le plus possible les habitudes de vie et la biologie du poisson recherché! La truite mouchetée ou l’omble de fontaine (son vrai nom) recherche les lacs et les rivières d’eau fraîche bien oxygénées. Sa nourriture est composée de larves d’insecte, de nymphes, de petits poissons, de sangsues, d’écrevisses, de salamandres et bien d’autres organismes, selon l’écosystème de votre lac.

Ce poisson est la plupart du temps très sélectif surtout lors des périodes d’abondance de nourriture comme lors des éclosions massives d’éphémères ou de rassemblements de petits poissons dans un secteur précis. L’arrivée des fourmis volantes et beaucoup d’autres situations semblables qui amènent son instinct de survie à cibler une proie en particulier au détriment d’une autre espèce qui sont moins abondante dans le même plan d’eau.

La deuxième chose est de faire preuve de beaucoup d’observation, ne pas avoir peur d’inspecter le contenu stomacal de votre première prise, vous aurez à ce moment la chance d’avoir beaucoup d’informations en même temps et sauver un temps de recherche énorme au sujet des leurres ou des mouches à pêche à utiliser pour la déjouer de manière très efficace.

Troisièmement, il est capital d’adapter votre technique avec la température de l’eau et les conditions atmosphériques. Comme par exemple, lors du passage d’un front froid qui a pour résultat de ralentir de manière importante l’activité de l’omble de fontaine, lors de ce passage vous devrez ralentir votre présentation, allonger et réduire le diamètre de votre leader et de prendre le temps que le poisson ai bien l’appât au fond de sa gueule avant de ferrer. Vous devrez aussi réduire la taille de vos hameçons car en cette période, le poisson est très méfiant. Lors de canicule prolongée, l’eau trop chaude et pauvre en oxygène forcera l’omble à se réfugier dans des zones beaucoup plus profondes où l’eau est encore très froide et le niveau d’oxygène est très élevé. L’utilisation de leurre métallique poids lourd avec une bonne capacité de réfléchir la lumière qui est beaucoup moins présente en profondeur, si vous préférez la pêche à la mouche vous devrez utiliser une soie très callant.

Je vous conseille alors des mouches qui représentent des nymphes de libellule, des sangsues des streamers qui représentent des petits poissons fourrages. Pour longer les fosses profondes, l’utilisation d’une embarcation est favorable à une vitesse très réduite. Souvenez vous aussi qui la patience est garante pour avoir du succès à la pêche! Bonne pêche!

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Dave carmichael
    23 juin 2011 - 17:03

    Très bonne chronique Remi Et bon conseil , j'ai déjas hâte a la Prochaine chronique. Salut et bonne St-Jean