Dessine-moi un… dessin!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Quand il était jeune, Pierre Larouche préférait de loin, le bâton de hockey au crayon à mine. Il adorait le sport et avait tout pour devenir un grand athlète. Mais, la vie en a décidé autrement en le dotant d’un talent unique pour le dessin.

Photo: Marie-Danielle Roy

Des études en architecture amènent le jeune Larouche à utiliser régulièrement un portemine. « Même si la bédé m’avait toujours passionné, j’ai dessiné mon premier bonhomme à 23 ans! ». En 1983, une première bande dessinée voit le jour: Les Aventures d’Électrozz et Bozz au Québec. Deux autres albums suivront. Un quatrième est en préparation.

La publication de ses bédés l’amène à analyser le marché du livre jeunesse. « J’ai constaté que les livres pour apprendre à dessiner, même s’ils étaient bien faits, s’avéraient plutôt compliqués pour des débutants. Je me suis rendu compte qu’il existait un beau créneau à exploiter ».

L’artiste, originaire de Chicoutimi, invente donc sa propre méthode, le dessin par formes géométriques, une façon ludique d’apprendre à dessiner. L’homme d’affaires en lui, le pousse à créer sa propre maison d’édition, Cœur de Pomme. « J’avais déjà suivi des cours en comptabilité et en marketing et je suis très bon en maths. Et oui, je suis un artiste qui sait compter ! ».

Évolution technologique oblige, le grand gaillard retourne à l’école au milieu des années 90 pour parfaire ses connaissances en infographie. Il apprend tous les logiciels lui permettant de peaufiner son art et d’en faire la mise en page.

Thèmes

Comment trouve-t-il les thèmes de ses livres? « Un jour, un ami me demande de dessiner une murale pour son fils. J’ai reproduit 16 Schtroumpfs! J’ai alors décidé de montrer aux jeunes à inventer des personnages ». Depuis, il a exploité plusieurs thèmes: les chiens, les monstres, les autos, les visages, etc. Son plus récent album, le dixième, porte sur les objets en 3D. « Je sais que la 3D est très populaire en ce moment mais, ce n’est pas un coup de marketing. J’étais simplement rendu là. Ça permet de revoir les éléments de base tout en abordant des concepts assez complexes comme la perspective mais qui passent très bien dans le contexte 3D ».

Ateliers

Chaque année, de décembre à la mi-mars, il produit un nouveau livre. Pendant l’année scolaire, Prouche offre des ateliers dans plusieurs écoles de la province. Il a déjà rencontré plus d’un million d’élèves!

Devant la classe de 5e année de Madame Julie, à l’école Notre-Dame-du-Rosaire de Chicoutimi, Prouche installe une longue bande de papier. Il sort ses feutres et se met à dessiner des cercles devant les petits visages intrigués. Après quelques traits de crayons habiles, la tête d’un ours apparaît! Les yeux des enfants brillent comme après un tour de magie. Le dessinateur d’expérience utilise un langage imagé: « Un personnage? Pour le corps, je dessine une boîte de céréales (un rectangle)… puis (en traçant un demi-cercle) pour les bobettes, c’est le bol de céréales! ». Hilarité générale! Après d’autres démonstrations, il distribue la Prouche-feuille, permettant aux jeunes de s’initier à la bédé.

Malgré son horaire chargé, il profite de son passage dans la région pour retrouver ses anciens coéquipiers de hockey, le temps d’une ronde de golf. Initié à ce sport depuis peu, il performe déjà mieux que plusieurs de ses amis expérimentés, ce qui le rend plutôt fier… Mais Prouche demeure, d’abord et avant tout, un pro du crayon!

La méthode Prouche, Je dessine des objets en 3D, collection DFG, éditions Cœur de Pomme www.prouche.com

Organisations: école au milieu des années 90, école Notre-Dame-du-Rosaire de Chicoutimi

Lieux géographiques: Québec, Chicoutimi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Mégane
    03 avril 2012 - 11:09

    Mr.Larouche vous être très bon en dessins salut Mr.Prouche cool 100/100

  • sarah bouchard
    23 mars 2012 - 15:45

    salut prouche.comment ca va.