Fromagerie Boivin : Des pertes plus importantes que prévu

Guillaume
Guillaume Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le secteur de production du fromage a été touché par le feu

 

Le secteur de production du fromage a été touché par le feu. Photo: Guillaume Lepage

Au lendemain de l’incendie qui a complètement ravagé le bâtiment principal de la Fromagerie Boivin, les propriétaires Pierre et Luc Boivin ont constaté l’étendue des dégâts.

Ils évaluent maintenant que le montant total des pertes se situe entre 10 et 20 millions de dollars. «Nous croyions, hier, que le secteur de production du fromage n’était pas touché, mais c’est tout le contraire. Avec des équipements en acier inoxydable, ça monte vite», a expliqué Luc Boivin.

Le nouveau bâtiment dédié à la production des bâtonnets de fromage Amooza Twist de Kraft a été touché par la fumée. M. Boivin croit toutefois être en mesure de débuter la production dans un délai de 6 à 12 mois. Ironiquement, des équipements neufs d’une valeur d’un million de dollars avaient été installés dans la journée.

Reconstruction

Les propriétaires mettront tout en œuvre pour reconstuire le plus rapidement possible. Ils élaboreront également un plan de contingence afin d’alimenter le réseau de distribution comme il se doit. Déjà, la Fromagerie Saint-Fidèle de La Malbaie a commencé à produire du fromage Boivin.

Luc Boivin prévoit que le réseau de distribution de l’usine ainsi que le secteur de transformation de la poudre et du lactosérum pourront redémarrer dans les prochains jours, voire les prochaines semaines.

Pour ce qui est des employés, plusieurs se retrouveront évidemment sur le chômage, mais d’autres pourront être mis à profit dans les tâches de nettoyage de la Fromagerie.

Au moment d'écrire ces lignes, la cause de l'incendie n'avait toujours pas été confirmée, mais il pourrait s'agir d'un problème électrique.

La Fromagerie Boivin ravagée par les flammes

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires