Les Conservateurs font une percée à Toronto, aux dépens des Libéraux

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Conservateurs font une percée à Toronto, aux dépens des Libéraux

TORONTO - Le Parti conservateur a finalement fait une percée dans la forteresse qu'est Toronto.

Les conservateurs ont ravi quatre sièges aux libéraux dans la métropole ontarienne, lundi, en plus de faire élire sept députés dans les circonscriptions voisines.

À la fin de la soirée, ils avaient mérité 25 sièges sur 46 dans la région du Grand Toronto, soit 11 de plus qu'au moment où les élections ont été déclenchées.

Ils ont balayé la région téléphonique du 905, prenant trois sièges aux libéraux à Mississauga, deux à Brampton et un dans Bramalea-Gore-Malton.

Le ministre des Finances Jim Flaherty a repris son siège dans Whitby-Oshawa, tandis que l'ancien commissaire de la Police provinciale de l'Ontario, Julian Fantino, a solidifié sa mainmise sur Vaughan, un siège qu'il a remporté en élection complémentaire plus tôt cette année.

Les néo-démocrates ont aussi réalisé une belle progression, portant leur nombre de députés à sept dans la grande région de Toronto.

Jack Layton a repris sa circonscription de Toronto-Danforth, tout comme sa femme Olivia Chow dans Trinity-Spadina.

Les libéraux ont été décimés, finissant la soirée avec six sièges, en comparaison avec 31 au moment de la dissolution du Parlement. Parmi les vaincus on trouve notamment le leader Michael Ignatieff, défait par les conservateurs dans Etobicoke-Lakeshore. Des gains conservateurs ont aussi coûté leurs sièges aux libéraux Ken Dryden (York-Centre) et Joe Volpe (Eglinton-Lawrence).

Lieux géographiques: Toronto

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires