Loge m’entraide réclame cinq engagements

Dominique Savard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Candidats invités à se mouiller

Accompagnée de trois militantes, Sonia Côté de Loge m’entraide réclame cinq engagements en matière de logement ou la pauvreté aux candidats de Dubuc, Chicoutimi et Jonquière dans la campagne électorale provinciale 2012 qui prendra fin par le jour du scrutin, le 4 septembre prochain.

Les militantes Christiane Gagnon, Sonia Côté (coordonnatrice de Loge m’entraide) et Candide Martel.

L’organisme demande donc aux candidats de dire s’ils seront prêts, une fois élus, à travailler pour : 50 000 nouveaux logements sociaux sur 5 ans au Québec (900 à Saguenay ; que le fédéral maintienne les subventions des 127 000 logements sociaux au Québec (6000 au Saguenay Lac-Saint-Jean) qui viennent à échéance; la permanence des suppléments au loyer accordés dans le programme AccèsLogis; mettre sur pied une politique globale en itinérance; faire reconnaître le droit au logement dans la Charte québécoise des droits et libertés.

« Il n’est jamais facile de faire ressortir des enjeux comme le logement ou la pauvreté lors d’une campagne électorale. Pourtant, à Saguenay, il y a 22 885 ménages locataires, 1455 doivent engloutir plus de 80 % de leur revenu au logement, 573 ménages attendent un HLM, une crise du logement sévit avec un taux d’inoccupation de logement de 0,7 % ».

Plate-forme

Concernant les plates-formes des grands partis, Sonia Côté a dénoncé l’insuffisance ou l’absence d’engagements pris à ce jour des différents Partis politiques sur le logement social. Elle dénonce notamment la Coalition Avenir Québec : « Il n’y a pas un seul mot sur le logement social ni sur la pauvreté dans leur plate-forme pour venir en aider aux ménages québécois à faible revenu ! C’est non recevable! »

Quant au Parti Québécois, il s’engage à financer 3000 logements sociaux par année pendant 5 ans. Le Parti Libéral et Option National n’ont encore rien dit sur le logement. Québec Solidaire s’est engagé quant à lui, à créer 50 000 logements sociaux en 5 ans.

Enfin, une porte-parole des membres du Comité fondateur de la Coopérative d’habitation l’Espérance a de plus pris la parole pour lancer un message aux candidats. En voici un court extrait : « Nous aurons besoin de futurs députés qui, une fois élus, accepteront de nous tendre la main quand nous frapperons à leur porte. Nous mettons beaucoup d’efforts pour faire naître la Coopérative d’habitation l’Espérance. Mais quels candidats seront prêts une fois élus, à y mettre aussi des efforts pour nous aider à faire naître d’autres logements sociaux? »

Loge m’entraide a profité de l’occasion pour faire le bilan des 4 dernières années sur la question du logement social. Selon Mme Côté, Jean Charest avait promis, lors de la campagne électorale de décembre 2008, d’assurer « 3000 nouvelles unités par année ». Entre 2009 et 2012, 10 500 logements sociaux ont été réalisés ou qui sont en voie de l’être, un manque à gagner de 1500 par rapport à l’engagement initial.

Organisations: HLM, Coalition Avenir Québec, Parti Québécois Parti Libéral Comité

Lieux géographiques: Saguenay Lac-Saint-Jean, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires