Arianne et Daphnée la chèvre : une histoire de cœur

Daniel
Daniel Migneault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La jeune fille fait sa part pour aider le Zoo de Saint-Félicien

La débâcle du printemps dernier au Zoo de Saint-Félicien a provoqué un vent de sympathie parmi la population. Mais la jeune Jonquièroise Arianne Lavoie, 11 ans, a décidé de faire sa part pour soutenir l'institution zoologique, à la hauteur de ses moyens.

C'est ainsi qu'elle a décidé de vendre des bracelets de l'amitié et des boucles d'oreille. Son but était bien simple : faciliter la reconstruction du secteur de la Petite ferme, la zone la plus fortement touchée par la destruction provoquée par les glaces.

Un montant de 300 $ a ainsi été récolté. Son action aura permis au Zoo de Saint-Félicien d'acheter une chèvre et de la nourriture pour les animaux. Pour souligner ce beau geste, Arianne Lavoie a été nommée marraine de la chèvre en question qui se nomme Daphnée.

« J'aime beaucoup le Zoo de Saint-Félicien. Il a une grande importance pour moi. Je suis très contente que l’on m'ait nommée marraine de Daphnée. J'adore venir ici », souligne-t-elle.

D'ailleurs, Arianne Lavoie prend part pour la seconde année consécutive au camp de vacances boréal. Les participants peuvent voir le Zoo de Saint-Félicien sous un tout autre aspect.

La biologiste et adjointe à la conservation, recherche et éducation du Zoo de Saint-Félicien, Christine Gagnon, ne peut que se réjouir de ce beau geste posé par Arianne Lavoie.

« Après la débâcle du printemps, c'était très touchant de voir tous les commentaires des gens qui nous appuyaient et nous encourageaient. Mais, qu'une enfant de 11 ans décide de faire sa part, ça démontre qu'elle a beaucoup de cœur. Le malheur qui nous est arrivé se termine bien malgré tout », mentionne Mme Gagnon.

Organisations: Zoo de Saint-Félicien

Lieux géographiques: Secteur de la Petite

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires