La fabrique Saint-Dominique (Jonquière) relance sa campagne

André Deschênes
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Offrande pré-autorisée dominicale

Dans un contexte difficile où l’affluence aux messes diminue et que les coûts d’entretien augmentent dans les églises, la fabrique Saint-Dominique procède à la relance de la campagne de l’offrande pré-autorisée de la quête dominicale. Plusieurs paroissiens ont d'ailleurs commencé à recevoir par la poste une lettre, leur demandant d’y aller d’un petit coup de pouce pour aider la paroisse.

« Nous y allons en deux étapes », d’expliquer la secrétaire comptable de la fabrique, Lise Corneau. « Nous demandons d’abord aux gens qui sont déjà inscrits à l’offrande pré-autorisée s’il serait possible d’augmenter légèrement leur contribution ». Pour l’autre étape, Lise nous rappelle qu’en 2008, au moment où il a fallu choisir de fermer des lieux de culte pour n’en préserver qu’un seul, des gens avaient signé une pétition pour qu’on garde l’église Saint-Dominique ouverte. « C’est à ces gens-là qu’on s’adressera en second lieu. En leur demandant de concrétiser leur demande, en nous appuyant ».

Inflation

Des éléments d’importance justifient le besoin de fonds et la relance de la campagne. Juste dans la dernière année, l’église a connu des augmentations de chauffage et d’électricité de l’ordre d’1%. Ajoutons à cela le bâtiment de l’ancienne église Saint-Georges, qu’il faut entretenir au strict minimum en chauffage et en électricité, puisqu’il n’est pas encore vendu. Donc, sa responsabilité demeure toujours sous l’égide de la paroisse Saint-Dominique.

« On a besoin de nos paroissiens pour nous aider à continuer d’opérer l’église » Georgette Girard, présidente fabrique Saint-Dominique (Jonquière)

« Nous offrons d’excellents services aux paroissiens », d’ajouter la présidente de la fabrique, Georgette Girard. « Il y a des messes à tous les jours (sauf le mercredi), et une centaine de fidèles assiste aux offices en semaine, alors que le taux augmente lors des célébrations de fins de semaine. Sans compter les baptêmes, mariages, funérailles et les cérémonies de confirmation et d’initiation sacramentelle (communion). Tout cela occasionne aussi des frais. Nous comptons sur la compréhension et la générosité de nos paroissiens. On a besoin d’eux pour nous aider à continuer d’opérer l’église ».

Terminons en précisant que la campagne de l’offrande pré-autorisée de la quête dominicale n’a rien à voir avec la capitation, qui elle aura lieu en mai.

Organisations: église Saint-Dominique ouverte, église Saint-Georges

Lieux géographiques: Paroisse Saint-Dominique

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires