La première édition récompense des Chicoutimiens

Johannie
Johannie Michaud-Gaudreault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Prix Hippocrate

Tous deux de Chicoutimi, la pharmacienne Isabelle Tremblay et l’obstétricien-gynécologue Sylvain Gagnon ont vu leur collaboration récompensée par la réception du prix Hippocrate, qui honore l’interdisciplinarité entre médecins/pharmaciens dans l’exercice d’une activité professionnelle.

Diane Lamarre, présidente de l’Ordre des pharmaciens du Québec, les lauréats 2011, la pharmacienne Isabelle Tremblay et le Dr Sylvain Gagnon, obstétricien-gynécologue, en compagnie du Dr Charles Bernard, président du Collège des médecins du Québec.

Six candidatures ont été analysées par le jury de cette première édition du prix Hippocrate. Mme Tremblay et Dr Gagnon ont été choisis pour leur projet d’ordonnances collectives instaurées au Saguenay–Lac-Saint-Jean, destinées aux femmes enceintes au début de la grossesse.

La première ordonnance a été développée pour la gestion des nausées et vomissements chez la femme enceinte et permet aux pharmaciens de couvrir la période entre la confirmation de la grossesse et la première rencontre prénatale de la patiente. Les femmes enceintes peuvent donc recevoir le médicament dont elles ont besoin directement à la pharmacie.

«Étant donné que les pharmaciens sont parfaitement en mesure d’entreprendre le traitement contre les nausées liées à la grossesse, il nous est apparu tout naturel d’offrir ce projet à tous les obstétriciens de la région qui étaient d’ailleurs tous emballés», affirme Dr Sylvain Gagnon.

Acide folique

La deuxième ordonnance collective, quant à elle, facilite l’accessibilité à l’acide folique et à la multivitamine. La femme désirant devenir enceinte doit prendre de l’acide folique incluse dans une multivitamine, de préférence trois mois avant la conception d’un enfant et tout au long de la grossesse.

«Avec ces deux ordonnances collectives, nous sommes plus efficaces et nous sauvons du temps. Le pharmacien connaît les situations pour lesquelles le produit sur ordonnance doit être donné à la future maman. Il pourra maintenant assurer une meilleure prise en charge au début de la grossesse», de mentionner Isabelle Tremblay.

 

Courrier du Saguenay

Lieux géographiques: Saguenay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires