Loge m'entraide devrait avoir la réponse de Saguenay le 8 juin

André Deschênes
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Coopérative d’habitation de l’Espérance

Alors que l’organisme Loge m’entraide espérait une réponse rapide dans le dossier de la Coopérative d’habitation de l’Espérance, et qu’on leur avait mentionné le 31 mai comme date de réponse, les militants ont appris que la décision de la ville a finalement été retardée une semaine plus tard, soit le 8 juin. Ce qui les déçoit, certes, sans toutefois les décourager.

Sonia Côté (assise, 1ère rangée à gauche) et plus d’une trentaine de participants qui ont pris part à l’assemblée générale du 25 mai dernier.

« On m’a confirmé le délai suite à un appel que j’ai logé à l’hôtel de ville. C’est décevant, mais nous demeurons confiants » de mentionner Sonia Côté. « Après que la ville nous ait offert un terrain vacant le 31 mars dernier, Loge m’entraide et le Comité provisoire du projet ont alors mandaté deux experts (un architecte et un groupe de ressources techniques) pour produire de nouvelles esquisses et études de viabilité basées sur les dimensions du terrain. « Les experts que Loge m’entraide a engagés ont mis sur papier un projet conforme aux exigences de la Société d’habitation du Québec, du Code du bâtiment, du programme Novoclimat et évidemment, viable sur le plan financier », de préciser la coordonnatrice.

« Une fois le tout complété, nous l’avons transmis à monsieur le maire le 13 mai. Il a maintenant le fruit de notre travail entre les mains et même plus, car nous lui avons soumis non pas une, mais trois hypothèses d’aides financières possibles ». Ville de Saguenay analyse actuellement les trois hypothèses pour orienter sa décision le 8 juin.

Sonia Côté espère, cette fois-ci, obtenir enfin l’aide nécessaire pour poursuivre ses démarches. « Nous souhaitons que les locataires appauvris, ceux pour qui Loge m’entraide mène cette lutte collective depuis 2009, obtiennent une réponse positive. Ils ont fait preuve d’une grande patience, vous en conviendrez ». Dès que Ville de Saguenay certifiera son aide, Loge m’entraide déposera le lendemain le projet au gouvernement du Québec pour demander une subvention qui permettra de construire les logements sociaux en 2012 ou en 2013.

Saguenay analyse actuellement trois hypothèses pour orienter sa décision.

Année 2010

Soulignons finalement quelques faits saillants évoqués lors de l’assemblée générale de Loge m’entraide regroupant ne quarantaine de membres le 25 mai. L’organisme a recueilli lors de la dernière année des dons totalisant 25 849 $ provenant de membres, entreprises et communautés religieuses. Cette récolte devrait permettre de créer un poste d’intervention sociale dès l’automne prochain.

Du 1er avril 2010 au 31 mars 2011, 594 locataires ont eu recours aux services individuels de Loge m’entraide qui souhaite augmenter de 10 % son membership de 1 000 membres.

Organisations: Comité provisoire du projet, Société d’habitation du Québec, Ville de Saguenay

Lieux géographiques: Saguenay, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Véronique
    31 mai 2011 - 09:20

    Bonjour Sonia! Encore une fois, notre Maire fait parler de lui! Comme le dicton le dit: "Parlez-en en bien ou en mal, mais parlez-en" ! Toutefois, je suis certaine que la réponse viendra et qu'elle sera positive :) Courage, ne lâchez pas!! Bye et à bientôt!

  • Lyne Deroy
    30 mai 2011 - 21:47

    Bonjour Sonia. Pour ma part, je crois que le Maire Jean Tremblay fait traîner les choses en longueur en rapport avec ce projet. Pourquoi? Je ne saurais le dire car je ne suis pas très callée en politique municipale. Par contre, cet article va peut-être sensibiliser autant les personnes concernées que les personnes haut placées dans la politique municipale, qui sait? Je crois également que cet article va amener une certaine réflexion sur ce qui a été fait et ce qui va se faire dans ce même projet et peut-être inciter certaines personnes a adhérer a notre cause. On ne sait jamais ! La patience et la persévérance sont de bien belles vertus qui sont que rarement non récompensées. De cela, j en suis certaine !