Le MAGE-UQAC fait un grand pas en matière environnementale

Johannie
Johannie Michaud-Gaudreault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Plats verts réutilisables,îlots de récupération, bac de recyclage et de compostage

Le Mouvement des Associations Générales Étudiantes de l’Université du Québec à Chicoutimi, MAGE-UQAC, a reçu 8400 $ du Fonds Éco IGA pour continuer ses efforts en matière de développement durable. La subvention a permis l’amélioration des pratiques environnementales à la cafétéria et la cantine de l’établissement scolaire.

La présidente du MAGE-UQAC, Joanie V. Tremblay; la coordonnatrice au développement durable du MAGE-UQAC; Lydia Vigneault-Bouchard, et la directrice générale du IGA Alimentation Verreault de La Baie, Catherine Verreault; ont annoncé les nouveaux projets du MAGE-UQAC en matière environnementale.(Photo: Johannie Michaud Gaudreault

Le plus important projet réalisé avec le montant reçu consiste en des nouveaux plats verts réutilisables. «La communauté universitaire pourra acheter un jeton à la cafétéria échangeable contre un plat vert. Ce système diminuera considérablement l’utilisation des plats à styromousse, réduisant ainsi la perte de ressources et d’énergie», explique la coordonnatrice au développement durable du MAGE-UQAC, Lydia Vigneault-Bouchard.

De plus, la subvention du Fonds Éco IGA a servi à actualiser des îlots de récupération, l’achat de bac de recyclage et de compostage pour la cafétéria ainsi que d’autres équipements tels que des pichets durables et un chariot de service isolé avec couverts pour des livraisons à l’intérieur de l’université et les banquets.

Le MAGE-UQAC a commencé ses actions environnementales en 2000 par l’achat de verres réutilisables pour les étudiants et professeurs. Par la suite, les bâtons bruns pour le café ont été remplacés par des linguines et l’an dernier, est arrivée la taxe sur le carton.

Fonds Éco IGA

L’argent du Fonds Éco IGA provient des divers marchands IGA de la province. La directrice générale du IGA Alimentation Verreault de La Baie, Catherine Verreault, est très fière de pouvoir contribuer à des projets innovateurs. «Par cette initiative, le MAGE-UQAC fait un grand pas en matière environnementale et c’est un plaisir de permettre à de tels projets de voir le jour dans la région», déclare-t-elle.

Depuis juin 2008, le Fonds Éco IGA a financé plus de 380 projets partout au Québec. Quelque 146 000 $ ont été investis dans des initiatives du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord. L’argent est géré par l’organisme Jour de la Terre et une quatrième entente a été signée cette année.

Organisations: IGA Alimentation Verreault de La Baie, Éco IGAL’

Lieux géographiques: Québec, Saguenay, Côte-Nord

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires