Marie-Soleil change de vie et devient femme d’affaires malgré elle

Mariane St-Gelais-Labrecque
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une sérieuse remise en question sur sa vie professionnelle est venue chambouler la vie de Marie-Soleil Côté et l’a amenée à partir un an en Inde. Un voyage qui l’a éloignée de son tourbillon quotidien et qui l’a poussée à faire d’importants changements dans sa vie.

Marie-Soleil lors de son voyage dans le désert du Rajasthan en Inde.

Marie-Soleil a décidé de quitter le milieu bruyant et stressant de l’enseignement au secondaire à Montréal pour venir s’établir au Saguenay et ouvrir son studio de yoga.

« Mon choix n’a pas été fait afin d’échapper à ma vie, à son tourbillon continuel, mais il a plutôt été fait pour apprendre à vivre dans une autre philosophie, celle qui est le yoga », confie-t-elle.

Dès le début de sa carrière, Marie-Soleil a commencé à avoir des douleurs physiques dues au stress. Maux de tête et douleurs dorsales faisaient partie de son quotidien. Dans le but d’atténuer ses douleurs, elle a commencé le yoga Kripalu.

«Le yoga Kripalu, qui signifie compassion, n’est pas uniquement une série de postures effectuées les unes à la suite des autres, mais une façon d’être en symbiose avec son corps et son mental. C’est apprendre à accepter chaque instant, dans la compassion sans jugement », explique-t-elle.

Dès le premier cours, le yoga a été pour elle une révélation. « J’ai intégré une routine dans mon quotidien très rapidement. » Peu de temps après, elle est allée en Inde avec son conjoint pendant un an. Ils ont visité plusieurs pays, dont le Népal et l’Inde du Nord.

« J’ai visité plusieurs ashrams (lieu de méditation et de détachement spirituel) et j’ai reçu des cours privés de yoga. » Au retour, Marie-Soleil a retrouvé le rythme effréné de la grande ville et le stress qui l’accompagne. « Je me posais beaucoup de questions sur mon emploi, si j’y étais bien ou non. J’ai appris aujourd’hui que lorsque nous nous posons trop de questions, c’est parce que n’est pas fait pour nous! » Elle a donc décidé d’aller étudier dans un centre de yoga Kripalu dans le Massachusetts aux États-Unis. Après quelques remplacements dans divers studios de yoga de Montréal, elle et son conjoint ont décidé de déménager et de venir s’établir à Chicoutimi.

« Nous avons déménagé tout d’abord pour sa carrière, car je croyais à cette époque pouvoir y ouvrir un studio». Elle a offert quelques cours dans son appartement et de fil en aiguille, elle a réussi à ouvrir son studio de appelé Om Soleil sur la rue Racine.

« Une vraie traînée de poudre! Ça démarré très vite. Depuis trois ans maintenant, plus de 100 élèves fréquentent le studio chaque semaine et j’y donne aussi une dizaine de cours privés. Je suis devenue une femme d’affaires malgré moi! »

Lieux géographiques: Montréal, Saguenay, Inde Népal Inde du Nord Massachusetts États-Unis Chicoutimi Rue Racine

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires