La Playbook au Canada

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

 

La tablette de Research in Motion, le fabricant de BlackBerry, a été lancée ce mardi au Canada et aux États-Unis. Comme le téléphone intelligent de l'entreprise, la tablette Playbook vise un public professionnel.

La Playbook est plus petite que ses rivales comme la Xoom ou le iPad. Elle mesure 7 pouces comparativement aux 10 des tablettes d'Apple. Elle est offerte en trois modèles, 16, 32 et 64 gigs. Les prix varient entre 500 et 700$. Le modèle de base est donc moins cher que celui du iPad.

Autre point positif en faveur de la tablette Playbook, elle est capable de lire la technologie Flash sans problèmes. La tablette de BlackBerry est équipée d'un processeur double-coeur de 1 gigahertz et d'un gig de mémoire vive. Comme la Xoom et le iPad, elle possède deux caméras, une à l'avant et l'autre derrière. Tous les modèles de Playbook n'offrent présentement que des connexions Wi-Fi. Il est donc impossible pour l'instant de se brancher à l'internet mobile.

Malgré l'absence d'une tablette 3G, le principal inconvénient de la Playbook est le nombre restreint d'applications. Research in Motion prévoyait offrir plusieurs milliers d'applications lors du lancement. On est quand même loin du nombre d'Android et d'Apple. En plus, des applications de bases comme le courriel, le calendrier ou le carnet d'adresses ne sont accessibles pour l'instant qu'aux propriétaires d'un téléphone BlackBerry. La tablette est capable d'accéder via Blutooth à votre téléphone pour obtenir ces données. Malheureusement, ceux qui n'ont pas de BlackBerry devront attendre une mise à jour pour pouvoir lire leur courriel sur la tablette.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires