«Jean Tremblay est un fanatique religieux» - André Drouin

Bernard
Bernard Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

André Drouin estime que Jean Tremblay est un «fanatique religieux» au même type que les musulmans qui obtiennent des accommodements raisonnables au nom de leur religion.

Présent lors de la visite de Pauline Marois à Shawinigan mardi soir, André Drouin a été assailli par une meute de journalistes

«C’est une preuve que le fondamentalisme religieux existe aussi au Québec», estime le coauteur du Code de vie de Hérouxville. Rappelons que le maire de Saguenay a émis des propos percutants ce matin sur les ondes d’une radio à propos de Djemila Benhabib, candidate du Parti Québécois dans Trois-Rivières. Mardi dans le comté qu’elle convoite, celle-ci soutenait que le crucifix à l’Assemblée nationale devrait être retiré afin de confirmer le caractère laïc de l’état québécois.

«Ce qui me choque, ce matin, c'est de voir que nous, les mous, les Canadiens français, on va se faire dicter comment se comporter, comment respecter notre culture par une personne qui arrive d'Algérie, et on n'est même pas capable de prononcer son nom.», a déclaré Jean Tremblay qui mène une guerre sans merci depuis quelques années pour le droit de réciter la prière lors des séances publiques du conseil municipal.

Des propos qui ont fait bondir André Drouin, lui qui avait publiquement appuyé la candidature de Djemila Benhabib. «Premièrement, ce n’est pas une Algérienne, ça fait quinze ans qu’elle habite au Québec. Il est libre de s’exprimer mais je ne suis pas du tout d’accord avec ce qu’il a dit. Il doit se sentir bien seul», soutient André Drouin qui estime qu’une minorité de Québécois de souche partage l’opinion du maire Tremblay. «Pas plus de 3%. La majorité pense comme moi», croit-il.

André Drouin tient à préciser que, quoique similaire sur certains points, le combat qu’il défend depuis 5 ans pour l’affirmation de la culture québécoise n’est fondamentalement pas comparable avec celui du coloré politicien du Saguenay. «Il faut faire une distinction entre les traditions et la religion. Pour moi par exemple, un sapin de Noël, ça fait partie de notre tradition. Ce n’est pas un symbole judéo-chrétien.»

L’ancien conseiller municipal à Hérouxville affirme que si la question de la prière était venue sur la table lorsqu’il était en poste, sa réponse n’aurait pas tardé à venir. «Un hôtel de ville, ce n’est pas une église, ni une chapelle.»

Organisations: Parti Québécois, Assemblée nationale

Lieux géographiques: Québec, Saguenay, Trois-Rivières Algérie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • André Drouin
    16 août 2012 - 23:11

    Il est déjà interdit aux fonctionnaires de l'État d'afficher leurs couleurs politiques. La charte de la laïcité proposée par le PQ vise ceci: "Interdire le port de vêtement identifiant un fonctionnaire à une religion." C'est un bon départ. Plusieurs employeurs attendent aussi ce signal. Le reste viendra par la suite. Et si des lois déjà en place nous empêchent de le faire, alors modifions ces lois ! L'urgence d'agir est arrivée. Note. Connaissant l'essence même d'une religion, pour assurer la co exixstence de plusieurs religions sur notre territoire tout en espérant maintenir la paix sociale, il nous faut une charte qui indique la ligne de conduite à suivre pour tous. N'avons nous pas tracer une telle ligne pour assurer la co existence des fumeurs et des non fumeurs ? Oui. L' État à laisser aux fumeurs le droit de fumer en leur indiquant où ne pas fumer. Faisons la même chose avec les croyants en une religion et leurs multiples pratiques. Les adeptes du nudisme, une certaine forme de religion, suivent depuis longtemps aussi les lois tracées par l'État. Ainsi plutôt que de forcer une société entière à s'adapter aux multiples religions, vaut mieux que les religions elles mêmes s'efforcent de s'adapter à notre société. André Drouin Hérouxville Qc

  • diane larouche
    16 août 2012 - 14:51

    m Tremblay vous êtes un héros, vous dites ce que plusieurs québécois pensent et pour vous appuyez en signe de solidarité tous ceux qui sont d,accord avec vos propos devraient mettre une croix ou un chapelet accroché au rétroviseur de leur auto. Allons québécois appuyons ce maire courageux . MERCI

  • Jacques Chenail
    16 août 2012 - 06:24

    Un brin xénophobe, ce Monsieur Tremblay? On peut vraiment élire n'importe qui, n'importe où, n'importe quand et n'importe comment... Chicoutimi l'a prouvé à maintes reprises, alors pourquoi pas une néo-québécoise. Je n'aurais pas honte de l'avoir comme représentante, elle.

  • michel baillargeon
    15 août 2012 - 19:53

    J'ai honte... M Tremblay attaque sans fondement madame Benhabib. Il devrait mieux se renseigner avant de parler

  • Candide de Chicoutimi
    15 août 2012 - 18:19

    Je dis bravo à M. le maire, vous dites tout haut ce que nous pensons tout bas ...si ca continue les musulmans entrent un à un et puis ils nous controlerons c'est vrai que les Québecqois on est des mous. Encore bravo! à M. le Maire...Candide de Chicoutimi...

  • Tanguay Michel
    15 août 2012 - 15:34

    Bravo à M.Tremblay,Voila quelqu'un qui parle des vrais affaire ,sans offencé personne ,sans parti pris, quelle homme.Le Québec en aurait bien besoin des gens comme ça. Michel Tanguay , Thetford Mines

    • dallaire andre
      16 août 2012 - 11:06

      JE SUIS AVEC LE MAIRE DE SAGUENAY : Mr JEAN TREMBLAY ;;SI Me MAROIS DÉFEND SA CANDIDATE NOUS AU SAGUENAY ONT EST DERRIERE NOTRE MAIRE ; IL A TELLEMENT DE LOI COMPLIQUÉES QUE PERSONNES NE RESPECTES PAS PARLONT D ÉCONOMIES CELA EST MIEUX POUR UNE POPULATION QUI A DES BESOINS DE CRÉATION D EMPLOIES D ARGENTS POUR BIEN VIVRE :: BRAVO M r JEAN TREMBLAY