Dany Morin demande aux conservateurs de réagir contre l’intimidation

Johanne
Johanne DeLaSablonnière
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le député du NPD dans Chicoutimi-Le Fjord, Dany Morin estime qu’il est du devoir du gouvernement conservateur d’agir dans la lutte à l’intolérance en mettant en place un plan coordonné de lutte à l’intimidation. Réagissant, au suicide la jeune Marjorie Raymond, 15 ans, victime d’intimidation à son école de Sainte-Anne-des-Monts, le député Morin a exhorté le gouvernement à réagir hier en Chambre. «L’Ontario agit, le Québec aussi: c’est au tour d’Ottawa maintenant.»

À la Chambre des communes ce jeudi, Dany Morin a exhorté le gouvernement conservateur à agir contre le fléau de l’intimidation.(photo:Courtoisie)

Urgence d’agir

Ayant lui-même été victime d’intimidation dans sa jeunesse, le député du NPD prépare un projet depuis plusieurs mois sur cette cause qui lui tient à cœur. M. Morin a d’ailleurs déjà amené cet enjeu à la Chambre, il y a un mois, après le suicide d’un autre jeune, Jamie Hubley d’Ottawa, victime d’intimidation pendant de nombreuses années. «Il y a urgence d’agir. Je demande aux conservateurs de mettre la partisannerie de côté et de travailler avec le NPD pour lutter efficacement contre l’intimidation et ses conséquences dévastatrices sur nos enfants.»

Organisations: Chambre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires