L'important, c'est d'économiser

Dominic Munger
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

«L’important, c’est d’économiser.» C’est ce qu’a affirmé le responsable affaires, gestion du patrimoine chez Desjardins, Jean-Rémy Deschênes. Selon lui, peu importe les manières d’épargner de l’argent, l’essentiel est de le faire.

Jean-Rémy Deschênes croit que l’important est d’économiser, quelle que soit la manière.

Alors que la date butoir pour cotiser à un Régime enregistré d’épargne retraite (REER) vient tout juste d’être dépassée, d’autres moyens d’épargner sont encore disponibles. Pour Jean-Rémy Deschênes, qui a notamment formé les conseillers financiers de Desjardins pendant plus de cinq ans, l’importance d’économiser est énorme. «La grande majorité des gens a la capacité d’épargner. Dans notre budget, on devrait prévoir un montant par semaine, aussi petit soit-il, que l’on épargne. Avec une telle habitude, on se discipline, et cela permet d’économiser gros», souligne-t-il.

Jean-Rémy Deschêne se fait souvent donner comme raison que ce n’est pas facile d’économiser. «Ce n’est pas vrai. Il n’y a pas de petite épargne. Je pousse même jusqu’à dire que les gens peuvent proposer à leur employeur de retirer directement de leur paie, un montant, pour cotiser au REER annuellement. Cette façon de faire permet notamment à l’employeur de prélever moins d’argent en impôt sur chaque paie. Comme ça, les gens cotisent à un REER, mais ont plus d’argent aussi dans leurs poches. De plus, les autorités fiscales autorisent ça», ajoute le responsable affaires, gestion du patrimoine chez Desjardins.

Complémentaires

«La grande majorité des gens a la capacité d’épargner» Jean-Rémy Deschênes, Desjardins

En ce qui concerne le REER et le CELI (Compte d’épargne libre d’impôt), Jean-Rémy Deschênes précise qu’ils sont complémentaires. «Comme le CELI est un compte où aucun impôt n’est prélevé, il peut être utilisé en complémentarité avec le REER. Par exemple, lorsque je cotise à un REER, cela me fait épargner un certain montant en impôt. Alors je peux prendre ce montant et le verser dans un CELI, car il ne coûtera rien en impôt lorsque je le retirerai. C’est donc avantageux de fonctionner de cette manière», affirme l’homme.

Impôt

Le 30 avril prochain est la date limite pour soumettre la déclaration de revenus. Certains font eux-mêmes la déclaration, alors que d’autres engagent un comptable. Selon Jean-Rémy Deschênes, il est de plus en plus difficile de le faire soi-même. «Beaucoup de gens le font eux-mêmes, mais c’est de plus en plus compliqué. Il y a toujours des nouveautés en termes de crédits d’impôts ou autres, et les gens ne sont pas tous informés de ça. Certaines personnes sont capables de le faire, mais plusieurs ne le sont pas, notamment lorsqu’il y a beaucoup de déductions comme les travailleurs autonomes par exemple», dit-il.

Organisations: REER, Desjardins

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires