Les plaisanciers profitent de belles conditions

Johanne
Johanne DeLaSablonnière
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Niveaux d’eau

La situation qui prévaut cet été au lac Kénogami est formidable selon le conseiller du secteur, Paul-Roger Cantin qui estime que le niveau du lac, depuis le début de l’été, se maintient de façon exceptionnelle, ce qui contraste avec les conditions hydriques des autres régions du Québec.

Les plaisanciers profitent du lac Kénogami qui affiche un haut niveau d’eau.

« On entend dire que le fleuve Saint-Laurent et les lacs, un peu partout en province, sont très bas et qu’ils manquent d’eau. Je pense qu’ici, au lac Kénogami, la gestion du niveau du lac s’effectue de façon magistrale », affirme M. Cantin qui se réjouit de cette situation. Selon ce dernier, les efforts investis en ce sens au cours des années se sont avérés fructueux. « Depuis l’adoption du plan de gestion en 2006, on peut dire que la situation s’est beaucoup améliorée. Ce n’est plus le même lac. Quand on pense aux nombreuses plaintes que l’on recevait avant. Ça a demandé 23 ans de travail», calcule celui-ci. Cet été, le niveau du lac se maintient entre 112,8 et 113,5 pieds, a indiqué M. Cantin.

Camping Jonquière

Du côté du Camping Jonquière, la popularité du secteur ne se dément pas et tant les campeurs que les plaisanciers apprécient se retrouver aux abords du lac Kénogami. « On a ajouté de nouveaux emplacements et il y a toujours une liste d’attente. À la marina, c’est la même situation. On doit malheureusement refuser des bateaux », explique le directeur du camping, Richard Brabant. La Marina du lac Kénogami a une capacité d’accueil de 64 bateaux et 10 motomarines. Les campeurs ont accès à 242 terrains et 4 chalets. « Un montant de 400 000 $ pour de nouveaux développements a été investi depuis les vingt derniers mois », signale M. Brabant avant d’ajouter que la récente certification pour la qualité de l’eau confirme la très bonne qualité de ce cours d’eau.

Enfin, du côté de la Marina de Shipshaw, les plaisanciers qui avaient dû patienter en raison d’un délai de livraison des nouveaux quais profitent maintenant de cinq nouveaux emplacements (49 au total). De plus, le nouveau ponton dédié à la traverse des piétons et des cyclistes, le Shipshaw 1, connaît un succès inespéré, selon le conseiller Fabien Hovington. « Récemment, nous avons accueilli 200 passagers en trois jours. C’est énorme », rapporte le conseiller du secteur, agréablement surpris. Selon ce dernier, 50 % des passagers parcourent à pied la piste cyclable qui débute derrière l’ancienne usine Cascades et les autres sont en vélo. Certains proviennent aussi du Lac-Saint-Jean par voiture et repartent avec leur vélo sur le ponton qui offre une traverse de douze minutes, entre 9 heures et 18 heures. « Cette acquisition permet à toute la région de découvrir ce beau secteur», affirme M. Hovington.

Organisations: Camping JonquièreDu côté du Camping Jonquière, Cascades

Lieux géographiques: Fleuve Saint-Laurent, Marina de Shipshaw, La Marina

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires