Une mère monoparentale à la rue le 1er juillet

Dominique Savard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une mère monoparentale et ses deux jeunes enfants (2 ½ et 5 ans) a fait appel à Loge m’entraide pour éviter d’être à la rue 1er juillet prochain.

Une mère monoparentale et ses deux jeunes enfants (2 ½ et 5 ans) a fait appel à Sonia Côté de Loge m’entraide pour éviter d’être à la rue 1er juillet prochain.

« Je devais déménager cette année, car le logement n’était plus assez grand pour nous loger mes enfants et moi. J’avais espoir d’obtenir un logement coopératif jusqu’à tout récemment, mais hélas, j’ai su que je n’avais pas été retenue seulement cette semaine ! », de raconter la jeune maman.

Cette mère de deux enfants trouve la situation extrêmement difficile, car la pénurie de logements qui sévit à Saguenay a des conséquences directes sur sa recherche de logis.

« J’ai visité plusieurs logements et ils sont tous au-dessus de 600 $ par mois ! Je suis incapable de louer à un tel prix, car avec un revenu d’aide sociale, c’est impossible de subvenir à tous nos besoins ! »

Dès que la mère mono parentale a demandé de l’aide à Loge m’entraide, la coordonnatrice Sonia Côté a aussitôt fait une intervention d’urgence auprès de l’Office municipal d’habitation de Saguenay pour qu’on lui vienne en aide.

« Nous assurons actuellement le soutien nécessaire à cette famille en difficulté. Nous espérons qu’elle puisse être éligible à un supplément de loyer d’urgence ou encore un HLM afin de leur éviter la rue le 1er juillet », de souligner Mme Côté.

Mais Loge m’entraide informe qu’il est très difficile de se qualifier pour recevoir une aide d’urgence: « Même si une famille demande de l’aide pour le 1er juillet, cela ne veut pas dire qu’elle se qualifiera pour autant ! D’ailleurs, 2 ménages locataires ont frappé à nos portes ces derniers jours à cet effet, mais ils n’étaient pas éligibles à cette aide d’urgence ! »

Dans le but de prévoir le pire, Sonia Côté lance un appel à tous les propriétaires de Saguenay qui auraient un 5 ½ à louer à faire preuve de compassion : « Par compassion, si un propriétaire a un 5 ½ à louer, mais à un prix abordable, cette mère monoparentale avec ses 2 enfants pourrait avoir un toit au-dessus de la tête le 1er juillet ».

La coordonnatrice de Loge m’entraide affirme que pour la quatrième année, Saguenay vite une crise du logement et 2012, serait la pire crise depuis 22 ans.

« Nous avons retracé tous les taux d’inoccupation depuis 1990 et celui de 2012 atteint le plus bas niveau, du jamais vu, soit 0,7 % ». Le taux d’inoccupation étant de 0 % pour les 5 ½, 0,3 % pour les 4 ½ et 1,2 % pour les 3 ½ », de faire remarquer Mme Côté en rappelant que 10 ménages (5 en 2009, 4 en 2010, 1 en 2012) ont frappé à Loge m’entraide pour demander un toit le 1er juillet, souligne Mme Côté.

Organisations: Office municipal d’habitation de Saguenay

Lieux géographiques: Loge, Saguenay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires