C’est parti pour le Grand Défi Pierre Lavoie !

Jean-Philippe Reid
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) a pris son envol ce matin, au quai d’escale de La Baie. Près de 1000 cyclistes se sont donné rendez-vous pour parcourir 1000 kilomètres du Saguenay-Lac-Saint-Jean jusqu’à Montréal

L’ambiance était à son comble pour cette quatrième édition du GDPL l. Les cyclistes étaient tous très excités à l’idée d’entamer cette belle aventure. Tout comme le grand acteur du défi qui porte son nom, Pierre Lavoie: «C’est incroyable de voir qu’autant d’individus et de groupes ont à cœur la santé et l’activité physique chez les jeunes.»

Plusieurs cyclistes en sont à leur deuxième et troisième expérience au Défi et l’aventure est tout aussi excitante d’année en année. Les deux équipes de la Base de Bagotville participent pour une troisième année consécutive à l'aventurei.

«C’est primordial pour nous de promouvoir l’activité physique chez les jeunes. Après trois ans, le grand défi reste une expérience incroyable pour chacun d’entre nous, et c’est important de démontrer l’appui que l’on donne au mouvement» explique Alexe Brault, l’une des capitaines de la Base militaire de Bagotville.

La beau temps aidera grandement au bon déroulement du Grand défi. L’an dernier, les participants avaient dû faire face à la pluie et aux vents, tandis que cette année, les trois jours de l’aventure se dérouleront, d’après les prévisions météo, sous le soleil.

Aujourd’hui, les cyclistes effectueront le tour du Lac-Saint-Jean avant de s’arrêter à l’étape du parc des Laurentides, où ils prendront trois heures de repos. Par la suite, ils reprendront le chemin jusqu’à Grandby. Ceux qui désirent connaître le parcours du grand Défi Pierre Lavoie ou tout simplement encourager les participants peuvent se rendre sur le site internet www.gdpl.com.

Organisations: Base de Bagotville

Lieux géographiques: La Baie, Bagotville, Parc des Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires