Les célébrations de Pâques à Chicoutimi-Nord!

Johanne
Johanne DeLaSablonnière
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Même si la foi religieuse ne s’exprime plus de la même façon et que les églises sont de plus en plus désertes, les célébrations de Pâques suscitent tout de même un élan de ferveur et pour les fidèles du secteur Chicoutimi-Nord, cette fête prend un sens particulier.

Réjean Ménard et l’abbé Gérald Linteau s’investissent dans leur communauté, du côté de Chicoutimi-Nord.

Après la célébration des rameaux qui avait lieu ce dimanche, les fêtes entourant Pâques se déroulent en continuité (Triduum Pascal) et s’amorcent avec le jeudi saint. « Les gens sont invités à venir prendre le dernier repas, symbolisant celui de Jésus avec ses disciples (la Cène) une activité qui se tient à l’église Sainte-Anne. Le lendemain, nous reprenons la suite de l’histoire qui nous conduit jusqu’au tombeau de Jésus », explique Réjean Ménard, responsable du comité de vie communautaire à Sainte-Claire (CVC).

L’incontournable chemin de croix du Vendredi saint très populaire depuis neuf ans à Chicoutimi-Nord, permet de rassembler à chaque édition, entre 400 et 500 personnes. Véritable institution, le déroulement de son parcours propose un itinéraire qui témoigne de la vitalité communautaire de ce secteur. «Les 14 stations (neuf extérieures et 5 intérieures) se déploient sur une distance de 2,5 kilomètres, entre les églises Sainte-Anne et Sainte-Claire.

« Et parmi les acteurs, nous avons de la relève, dont des jeunes âgés de 11 à 20 ans. Frédérick Morneau, par exemple, a personnifié Jésus, pendant huit années successives, relate M. Ménard. Comme il étudie à l’extérieur, il sera remplacé cette année, par William Gagnon », a indiqué le responsable du CVC. Réjean Ménard mentionne aussi que la planification de cet événement requiert de nombreux préparatifs et que tous les éléments, qu’il s’agisse de l’itinéraire, des arrêts ou des costumes sont soigneusement préparés.

« D’ailleurs, les gens sont très attentifs et ils sont touchés par le déroulement de l’événement qui débouche sur la condamnation à mort de Jésus ». Le samedi saint, les événements s’enchaînent avec la veillée pascale et l’apparition de Jésus ressuscité devant les disciples d’Emmaüs.

En terminant, M. Ménard ajoute que même les messes régulières sont de plus en plus vivantes et qu’on n’hésite pas à y intégrer, de façon respectueuse, du gospel et même du country pour les rendre plus vivantes et plus près des gens.

Organisations: église Sainte-Anne, Véritable institution

Lieux géographiques: Chicoutimi-Nord, Sainte-Claire, Sainte-Anne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires