Pierre-Olivier Simard en mission

Jean-Philippe Reid
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Candidat du CAQ

Pierre-Olivier Simard débute sa carrière politique et déjà, il possède plusieurs nouvelles idées qui pourraient bien aller chercher une certaine tranche de la population. Le candidat de la CAQ (Coalition Avenir Québec) dans Jonquière espère bien utiliser sa jeunesse pour rafraîchir la politique.

Pierre-Olivier Simard est le candidat de la CAQ dans la circonscription Jonquière.

Courtier immobilier de carrière, Pierre-Olivier Simard est très impliqué dans son milieu, notamment comme membre de la Jeune Chambre du commerce de Jonquière. Il a également été actif au sein du Club Optimiste jeunesse de 2000 à 2006, notamment comme président du club de Larouche, lieutenant-gouverneur de la région Mauricie-Côte-Nord /Saguenay Lac-Saint-Jean et gouverneur pour le district Est-du-Québec /Rive-Nord.

Des projets fixes

Le projet du CAMPS est l’une des priorités du jeune politicien qui croit que ce complexe a sa place à Jonquière. « Jonquière se doit d’avoir une infrastructure d’envergure comme le CAMPS pour avoir le sentiment d’appartenance et de donner l’exemple aux autres villes et régions du Québec ».

Le domaine de la santé est aussi au cœur des dossiers importants de Pierre-Olivier. Selon le jeune homme de 23 ans, l’hôpital de Jonquière a beaucoup plus de potentiel. «L’hôpital de Jonquière n’est pas exploité à fond. C’est dommage de devoir se rendre à Chicoutimi pour telle ou telle opération. On est capable d’offrir quelque chose de plus grand, mais ça prend davantage de support ».

Le candidat de l’équipe de François Legault a la même vision du côté des médecins de famille. « Chaque citoyen québécois devrait avoir son médecin de famille. Les 8000 omnipraticiens en action au Québec doivent être supportés davantage afin d’accueillir un plus grand nombre de patients », affirme-t-il.

Oeuvrant dans le domaine des affaires, il déplore la fermeture de Novelis et propose une solution pour prévenir la répétition de ce genre d’incident.

« Travaillant dans l’immobilier, je vois les effets que ça apporte sur l’économie de Jonquière. Nous nous devons de redevenir propriétaires, d’être maîtres chez nous afin d’avoir un contrôle direct sur l’économie de Jonquière. C’est la clé du succès ». Il ajoute que Jonquière doit reprendre son identité : « Depuis quelque temps, Jonquière commence à perdre son identité, autant culturelle qu’au niveau des services. Nous nous devons de retrouver cette identité qui nous est chère », conclut-il.

Organisations: Jeune Chambre, Club Optimiste, Novelis

Lieux géographiques: Hôpital de Jonquière, Québec, Région Mauricie-Côte-Nord Saguenay Lac-Saint-Jean District Est-du-Québec Chicoutimi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires