Une visite instructive dans l'univers des petits fruits

Daniel
Daniel Migneault
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une nouvelle industrie en naissance au Saguenay—Lac-Saint-Jean?

Lise Simard et Marc Coulombe

Le CLD Domaine-du-Roy poursuit ses efforts afin de développer davantage la production de petits fruits sur notre territoire. Une trentaine de personnes ont participé à une journée exploratoire le 10 juillet dernier.

En plus du CLD, le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) a aussi contribué à l'organisation. Une délégation du Nouveau-Brunswick figurait aussi parmi les participants.

Le premier arrêt de la Journée s'est effectué aux Jardins de la Martine à Saint-André. Ce projet de Réal Tremblay et Sylvie Cloutier a été lancé il y a maintenant une dizaine d'années. Au fil du temps, les propriétaires n'ont cessé de bonifier leur site. Ils ont différentes cultures de prunes, cerisiers, groseilliers, aveliniers et plusieurs sortes de framboises. Les gens sont invités à venir faire de l'autocueillette, jouer au golf et même réserver l'espace pour des événements spéciaux.

« Plusieurs personnes n'imaginent pas que nous avons autant de variétés au Saguenay—Lac-Saint-Jean. C'est en 2001 que j'ai effectué ma première plantation. Les nouveaux producteurs qui veulent se lancer doivent savoir que cela prend des années avant d'être à maturité », souligne Réal Tremblay.

D'autres arrêts ont aussi été effectués à Desbiens, où des plants de camerises ont pu être observés, et chez Végétolab à Alma où on a présenté la première récolteuse de camerise.

« La camerise est une culture en émergence qui prendra probablement la même ampleur que le bleuet. Pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean, c'est intéressant puisque le fruit est récolté avant le bleuet et peut être transformé dans les mêmes usines », soutient Marc Coulombe, conseiller au développement, responsable du secteur agroalimentaire.

« J'espère que nous semons les premières graines du nouvelles industrie. Le rôle du CLD est de stimuler l'entrepreneuriat et une journée comme celle-ci ne peut qu'aider les futurs producteur », conclut M. Coulombe.

Organisations: CLD, Ministère de l'Agriculture, Pêcheries Alimentation du Québec MAPAQ Végétolab

Lieux géographiques: Nouveau-Brunswick, Saint-André, Desbiens Alma

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires